Sections

Enfin les vacances !


Publié le 19 juillet 2017

Des pièges à éviter… et vos besoins à préciser pour bien les choisir.  

Les vacances sont à votre menu et vous vous demandez encore quoi en faire. Vous avez là une belle occasion de décrocher, de vous reposer, de vous amuser, d'apprendre, de voyager! Quelles sont vos attentes ou, plus précisément, quels sont vos véritables besoins?

Êtes-vous déjà revenu de vacances fatigué, obligé de retourner au travail dès le lendemain? Il vous manquait quelques jours pour atterrir en douceur et vous réadapter à un autre rythme. Si possible, cette fois, servez-vous de cette leçon pour préciser vos besoins.

Les pièges à éviter

Comme les vacances alimentent votre énergie et que celle-ci contribue à votre motivation et à votre performance au travail, ne banalisez pas leur importance et évitez de tomber dans des pièges faciles. Comme par exemple :

  • Ne pas prendre le temps de réfléchir à vos besoins ou à vos rêves;
  • Vous laissez influencer par votre conjoint, votre famille ou un ami et être déçu(e);
  • Ne pas vous réserver du temps au retour pour atterrir avant de retourner au travail;
  • Choisir des vacances qui vous occasionnent une dette, un stress à gérer au retour;
  • Refaire le même type de vacances par habitude sans y trouver votre compte;
  • Partir pour partir, en vous sentant obligé;
  • Choisir vos vacances en fonction de votre entourage.

Choisir les bonnes vacances   

Les divers types de vacances

  1. Farniente : ne rien faire, se reposer, avoir du temps pour lire, prendre soin de soi, aller dans un SPA, s'offrir un bon massage et ne faire que de petites choses par plaisir.
  2. Dépaysement : changer de décor, prendre une distance physique et quitter son coin pour découvrir ou retrouver un environnement ressourçant.
  3. Nature : se laisser imprégner par la nature, l'eau, une montagne, l'espace. Marcher, méditer, se détendre dans un bain de vert et de bleu, afin de retrouver son énergie.
  4. Social : être en bonne compagnie, converser et rire avec des gens, faire de nouvelles rencontres dans une ambiance décontractée.
  5. Éducatif : apprendre de nouvelles choses dans un environnement champêtre : immersion dans une langue, l'art, la cuisine, l'ornithologie, ou même l'horticulture, etc.

Trouvez d'autres idées, faites des combinaisons, l'important étant de respecter votre budget et de répondre à votre besoin.

Simplicité et vacances, pourquoi pas ?

Tout est dans la façon d'aborder une situation ou un choix. Des vacances simples où le besoin de repos est prioritaire avec un budget restreint peuvent devenir de très beaux souvenirs. Soyez créatif. Vous pouvez demeurer à la maison quelques jours sans horaire, juste à vous concocter des petits plaisirs : prendre un long bain avec des bulles, lire enfin ce livre sur votre balcon ou dans un petit café en dégustant un dessert spécial, attaquer le ménage de ce placard qui vous déprime au son de votre musique préférée avec une bière fraîche et ensuite, vous récompensez par un repas au restaurant en bonne compagnie.

D'autres idées simples ? Vous offrir des soins personnels, une manucure-pédicure. Aller voir deux ou trois films en rafale ou s'organiser une journée de tourisme en ville. Et les enfants ? Ils adorent pique-niquer au parc, jouer en famille à des jeux de société les jours de pluie, jouer à la bataille d'oreillers, flâner tous ensemble au lit en bavardant, en vous chatouillant. Pas de temps pour cela lorsqu'il y a le travail, les courses, les repas, le ménage, le hockey (ou la danse), le soccer, etc. En vacances, faites " autrement ".

Partir et revenir " professionnellement "

Je vous suggère fortement de partir et de revenir dans les règles de l'art. Voilà qui laissera une bonne impression de vous pendant votre absence.

Quelques conseils :

  • Prenez le temps de ranger son espace de travail en faisant en sorte que quelqu'un d'autre puisse s'y installer au besoin.
  • Rédigez un message d'absence dans votre messagerie est toujours apprécié par ceux qui tentent de vous rejoindre en indiquant votre date de retour et les personnes à contacter en cas d'urgence sur un dossier.
  • Avertissez vos collègues ou clients d'éviter de vous contacter pendant cette période car vous souhaitez vraiment décrocher.
  • Prenez vous-même la ferme résolution de ne pas entretenir de contacts avec le travail, cela bien sûr dans le domaine du possible.
  • À retour des vacances, entrez en contact avec votre supérieur ou un collègue afin qu'il vous mette au parfum de ce qui s'est passé pendant votre absence.
  • Dès votre arrivée, avisez ceux qui apprécieront savoir que vous êtes de retour et effectuez un suivi concret de ce qui était en plan lors de votre départ et (s'il y a lieu) de ce qu'il s'est passé pendant votre absence. Voilà qui devrait occuper votre première demi-journée de retour au travail.

Enfin du temps juste pour vous

Que ces vacances vous permettent  d'avoir enfin du temps juste pour vous.   Évitez à tout prix de vous retrouver encore dans une course folle qui ressemble drôlement à votre quotidien habituel.

Quel que soit votre choix, faites en sorte de répondre à votre besoin. Je vous souhaite des vacances joyeuses, relaxantes et vivifiantes !

Monique Soucy