Base de Bagotville: des retombées annuelles de 183,5 M


Publié le 14 février 2017

le Commandant de la 3e Escadre et de la BFC Bagotville, le colonel Darcy Molstad.

©Photo: TC Media-Dominique Savard

MILITAIRE. Avec ses 2000 employés, la Base militaire de Bagotville représente des retombées économiques de l’ordre de 183,5 M$ par année au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

C’est ce qu’a notamment révélé le Commandant de la 3e Escadre et de la BFC Bagotville, le colonel Darcy Molstad, ce midi, devant les membres de la Chambre de Commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord. Sa présentation portait sur le thème: "La Base des Forces Canadiennes Bagotville, un voisin précieux!".

« Les retombées liées aux infrastructures représentent 5 M$ en taxes à la municipalité de Saguenay, 114,6 M$ en salaire, 41,8 M$ en opération. De plus, on a construit des unités de logement résidentielles de 32 M$.

« Le chantier majeur de 45 M$ sera pour le nouveau hangar Transport, contrat qui vient d’être octroyé à Cégerco. On a refait aussi l’enveloppe du centre thermique au montant de 3 M$; le tarmac était un projet d’une valeur de 10 M$. C’est une année record au niveau des infrastructures et des investissements », a précisé le commandant.

Drones

Interrogé sur le projet de drones militaires à Bagotville, Darcy Molstad avoue que tout est possible.

«Toutefois, ce n’est que le début de l’analyse à Ottawa. On est en train de regarder quelles sont les options et quels sont les besoins opérationnels. Parmi les questions, est-ce que les drones doivent être armés ou pas ? Est-ce qu’ils doivent faire des missions de surveillance de très longue ou très courte durée ? Par la suite, on va déterminer où ils vont être placés pour avoir un meilleur impact opérationnel. Je ne peux pas dire que Bagotville a besoin des drones. Comme militaire, je dois attendre l’analyse des besoins opérationnels. Bagotville est bien placé, mais on ne sait pas encore si la mission de ces drones sera de surveiller les côtes ou le Grand Nord.»

Le 64e spectacle aérien de Bagotville aura lieu les 24 et 25 juin.

©Photo: TC Media-Archives

Le plus gros spectacle aérien

Le colonel Mosltad est bien fier également de rappeler que Bagotville présente aux deux ans le plus grand spectacle aérien au Canada.

« J’ai donné le mandat au comité organisateur du 64e spectacle aérien qui aura lieu les 24 et 25 juin dans le cadre du 75e anniversaire de la Base, de présenter le meilleur spectacle de notre histoire.

« En 2015, on a fait face aux restrictions budgétaires aux États-Unis. Seulement une couple d’avions militaires américains étaient des nôtres. On planifie un exercice la semaine avant le spectacle pour attirer les unités américaines pour faire des missions d’entraînement avec les F -15 et F-16 pour leur suggérer de rester pour la fin de semaine. Il y a aussi de fortes possibilités d’avoir le F-22 qui est un avion très impressionnant  », ajoute le commandant, en précisant que le SAIB est le seul spectacle du genre écoresponsable avec 3 tonnes recyclées et 1 750 arbres plantés, en plus des impacts économiques de1,2 M$ en 2015.

Le Colonel Molstad est accompagné de Richard Turcotte, Claude Bouchard et Carl Côté.

©Photo: TC Media-Dominique Savard