Résolu confirme que des scieries pourraient fermer temporairement

Faute d’approvisionnement


Publié le 9 février 2017

Les usines de sciages de Résolu manquent d’approvisionnement en bois.

©Photo TC Media – Archives

FORÊT. Le porte-parole de la compagnie forestière Produits forestiers Résolu, Karl Blackburn, confirme qu’en plus de la scierie de St-Thomas qui fermera pour une période d’un mois à compter du 13 février, d’autres installations de la compagnie situées au Saguenay-Lac-Saint-Jean pourraient à court terme être en arrêt de production faute d’approvisionnement en bois.

«Nous sommes en attente des enchères du Bureau de mise en marché du bois sur de nouveaux volumes à être octroyés, sans cela nous allons être dans l’obligation de cesser temporairement nos opérations dans nos scieries», a commenté Karl Blackburn. Le porte-parole de Résolu rappelle que 25 à 30% de l’approvisionnement des scieries est actuellement dépendant de la mise aux enchères de volume de bois. «Lorsque l’on n’a plus de bois à couper, nous ne pouvons pas opérer», poursuit Karl Blackburn.

L’entreprise ne peut actuellement indiquer quelle scierie se retrouvera dans l’obligation de cesser temporairement ses opérations. «Plus le gouvernement retarde à octroyer de nouveaux territoires et volumes de coupe, plus rapidement nous devrons cesser les opérations», indique le porte-parole de Résolu. Actuellement seuls les employés de la scierie de St-Thomas ont été avisés que le sciage sera arrêté pour un mois. Les activités de rabotage seront par ailleurs maintenues, comme ce fut le cas l’an dernier alors que la scierie a été fermée pendant plus de trois mois pour des travaux de rénovation de la ligne de sciage.