Roberval aura un Centre Sportif à la hauteur


Publié le 13 mars 2017

Centre sportif Roberval

©TC Media - Hélène Gagnon

RÉNOVATION. Elle était attendue depuis bien longtemps cette aide financière afin de redonner ses lettres de noblesse au Centre sportif Benoit-Lévesque. Dans quelques mois, les sportifs, autant les patineurs, les joueurs de soccer et de balle molle, de même que les spectateurs vont bénéficier de nouvelles installations.

Le projet, évalué à 10,9 M$, sera divisé entre les gouvernements du Québec et du Canada, ainsi que la Ville de Roberval. Chaque instance versera la somme de 3,6 M$ afin de permettre la réalisation du projet.

Le maire de Roberval se réjouit de cette annonce.

« Cette annonce, elle est majeure. Ce projet-là, nous en avions grandement besoin afin de desservir la population de Roberval, mais pas uniquement celle-ci. C’est la population de toute la MRC du Domaine-du-Roy qui fréquente notre centre. Si nous voulons que les jeunes restent chez nous, nous devons avoir des infrastructures adéquates. Il faut donc investir », mentionne le maire.

Les changements seront nombreux. L’isolation, le système d’éclairage et l’agrandissement du bâtiment sur les côtés figure à la liste des modifications. Les gradins de bois laisseront la place à des sièges. Seules les bandes et baies vitrées, legs de Hockeyville seront conservées. Le système de réfrigération sera également remplacé. La restauration montera à l’étage. Les gens pourront consommer leur repas tout en observant ce qui se passe sur la glace.

« Les travaux ne se limitent pas uniquement à l’aréna. Le terrain de balle molle sera déplacé vers l’arrière du centre sportif. Nous avons de bons cogneurs à Roberval, des résidents à proximité ont déjà vécu quelques désagréments. Le soccer prendra place au côté. De plus, nous allons aménager une unité sanitaire à l’extérieur afin d’accommoder les usagers », explique M. Larouche.

Pour la ville de Roberval, il s’agit de l’aide financière la plus importante. C’est dans l’optique de répondre aux besoins de la population que les paliers de gouvernements ont décidé de travailler ensemble.

Ententes

Les usagers de l’aréna devront faire preuve de compréhension, car le centre sportif ne sera pas accessible lors du début de la prochaine saison.

« Les usagers devront fréquenter d’autres arénas afin de débuter leur saison dans les temps normaux. Nous avons des ententes avec la communauté de Mashteuiatsh et également la Ville de Saint-Félicien. Actuellement, nous pensons pouvoir débuter les travaux à la mi-mai et nous espérons livrer le projet pour janvier 2018 », explique le maire.

En conclusion, M. Larouche a mentionné au premier ministre qui lui laissait deux semaines de repos avant de le relancer sur le dossier du Palais de Justice.

D’autres annonces

Le premier ministre, a profité de son passage à Roberval pour annoncer d’autres investissements dans des arénas de la région afin de permettre le remplacement ou la conversion des systèmes de réfrigération.

Le Club de curling de Chicoutimi, le centre sportif de Chambord, le Pavillon de l’agriculture et le Palais des sports de Ville Saguenay bénéficieront d’une aide allant de 132 000 $ à 1 M$.

« Ces investissements montrent à quel point le bien-être et la qualité de vie des gens sont au cœur des priorités. Nous voulons inciter les petits comme les grands à faire de l’activité physique sur une base régulière pour en tirer les nombreux bienfaits, Les arénas et les centre de curling font partie de ces lieux où les gens peuvent se rassembler, s’amuser, sociabiliser et développer un sentiment d’appartenance à la communauté. Ces investissements profiteront directement aux sportifs et aux familles du secteur », conclut M. Couillard.

Un aperçu du futur Centre sportif Benoit-Lévesque

©Photo gracieuseté