Des pompiers efficaces au Service de sécurité incendie Roberval


Publié le 19 avril 2017

Incendie hôpital de Roberval

©Photo TC Media

RAPPORT. Le Service de sécurité incendie Roberval a tracé le bilan de l’année 2016. Une année particulière, car elle a été le théâtre de deux incendies majeurs qui se sont déroulés à quelques jours d’intervalles, soit l’embrasement du bloc opératoire de l’Hôpital de Roberval et de l’explosion à l’usine BarettWood.

Les pompiers des 6 districts, soit Lac-Bouchette, Saint-François-de-Sales, Saint-André, Chambord, Roberval et Sainte-Hedwidge ont dû répondre à un total de 158 appels, dont les pertes matérielles ont totalisés plus de 7 M.

« Ce montant élevé est attribuable à l’incendie du bloc opératoire. Cet incendie à lui seul totalise des pertes évaluées à 6 530 580 $ », souligne le directeur du service Rémi Parent.

Le directeur du service souligne que cet incendie a été l’un des événements marquants.

Rémi Parent
Photo TC Media - Hélène Gagnon

« Le 6 mai, un feu au bloc opératoire de l’Hôpital de Roberval a nécessité un important déploiement de nos effectifs de même que le 13 mai à l’usine BarettWood à la suite d’une explosion. Ces événements n’ont pas fait de victime, ni de blessé, mais nous auront permis de mesurer l’efficacité de notre service et de mettre en lumière l’importance de notre regroupement et la mise en place du schéma et couverture de risque en incendie », explique M. Parent.

Incendies

C’est à Roberval que le plus grand nombre d’appels a été enregistrés totalisant 116 incendies, suivi par Chambord 17, Lac-Bouchette 11, Sainte-Hedwidge 8, Saint-André 5 et finalement Saint-François-de-Sales; 1.

« Sur les 158 appels reçus, à 37 reprises nous avons eu besoin de soutien en provenance d’autres casernes. Le rapport de nos activités nous permet de constater l’ampleur de nos réalisations et la progression de notre service. Ces données nous permettent entre autres de nous fixer de nouveaux objectifs afin d’accroitre notre performance », souligne M. Parent.