Alexandre Cloutier dépose deux pétitions signées par plus de 3700 personnes

Internet haute vitesse et téléphonie cellulaire


Publié le 17 mai 2017

Lors d'un point de presse précédent le dépôt de la pétition, on retrouvait notamment Alexandre Cloutier député de Lac-St-Jean; Martin Ouellet député de René-Lévesque, porte-parole du Parti québécois en matière de développement économique régional; Ghislaine Hudon préfète Domaine-du-Roy; Doris Lavoie mairesse Hébertville; Gabriel Martel maire St-André; Gilbert Savard, maire de Lamarche; Dany Morin président du regroupement Le réseau cellulaire partout pour tous et initiateur de la pétition ainsi que deux autres représentants du regroupement , soit Guylaine Morin et Sylvain Dumais.

©Photo: Gracieuseté - Bureau du Député Alexandre Cloutier

INTERVENTION. Le député de Lac-Saint-Jean, Alexandre Cloutier, a déposé mardi à l'Assemblée nationale du Québec deux pétitions signées par plus de  3700 personnes qui réclament la mise en place d'un service de téléphonie cellulaire sur la route 155 notamment, entre Chambord et La Tuque.

Le député Cloutier a notamment rappelé les considérants reliés à ces pétitions, à savoir:

 Considérant que l'accès à Internet à haute vitesse et à la téléphonie cellulaire devient un besoin fondamental comme l'électricité et l'eau courante;

— Considérant que l'absence ou la faiblesse de la couverture freine le développement économique d'une grande partie du Saguenay—Lac-Saint-Jean;

 Considérant l'absence de couverture sur des portions de route comme la 155, la 167 ou la 169 ralentit l'accès aux services d'urgence sur d'importantes distances;

— Considérant la demande du regroupement citoyen, le réseau cellulaire Partout pour tous d'installer des tours cellulaires le long de la route 155 a reçu l'appui du coroner du district de Roberval, le Dr Carol Gagné, parce que les communications en cas d'urgence y sont difficiles et que cela peut faire toute la différence entre la vie et la mort;

— Considérant les coûts pour assurer la couverture à l'ensemble de la région sont raisonnables;

— Considérant les quatre MRC du Saguenay—Lac-Saint-Jean et la ville de Saguenay se sont engagées par résolution à couvrir leur part des frais.

Alexandre Cloutier a rappelé que les signataires de cette pétition demandent au gouvernement du Québec d'assumer sa part des coûts du projet de déploiement d'Internet à large bande et de téléphonie cellulaire sur les zones rurales du Saguenay—Lac-Saint-Jean et ses voies d'accès jusqu'aux limites territoriales, tel que déposé par le groupe de travail sur le numérique du Saguenay—Lac-Saint-Jean et l'Agence interrégionale de développement des technologies de l'information et des communications le 3 juin 2016 au cabinet de la ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation.