Sections

Robert Villeneuve partage sa passion

« Les antiquités de la Rivière »

Publié le 17 mai 2017

Robert Villeneuve a travaillé pendant plusieurs années à la SOPFEU. Maintenant à la retraite, il vit son rêve d’être antiquaire.

©TC Media - Hélène Gagnon

OUVERTURE. Peut-être avez-vous déjà remarqué à la sortie nord de Saint-Prime, une belle grande maison rouge avec un cachet ancestral au bord de la rivière aux Iroquois. C’est dans ce cadre enchanteur que Robert Villeneuve a décidé de vivre sa retraite, mais aussi sa passion.

Collectionneur d’antiquités et de meubles anciens depuis de nombreuses années, Robert Villeneuve rêvait ouvrir une petite boutique d’antiquité une fois l’heure de la retraite arrivée. Celui-ci n’a pas perdu de temps et a vite mis en branle son projet.

Les gens sont de plus en plus intéressés à mettre la main sur des meubles et des objets anciens.

Robert Villeneuve

« J’ai toujours aimé ça. C’est un mode de vie. Je parcours les ventes à la recherche de beaux meubles et d’objets uniques. Avec les années, j’en ai accumulé beaucoup. J’adore également faire de la restauration de meuble. À partir d’un meuble ancien, j’aime créer du neuf et lui donner le cachet ancestral », explique M. Villeneuve.

Ainsi, à compter du 3 juin, Robert Villeneuve ouvrira les portes de la boutique « Les antiquités de la rivière ». Dans un petit bâtiment construit en 2015, mais complètement transformé aux allures des vieilles maisons, M. Villeneuve accueillera la clientèle tous les samedis durant la période estivale uniquement.

« C’est une passion pour moi. J’ai l’impression de m’amuser. Je ne veux pas que ça devienne une corvée. J’ai envie de partager ma passion, mais sans pour autant la mettre de côté. Et je ne peux pas le cacher, je veux profiter de ma retraite aussi », mentionne-t-il.

Sur place, les gens pourront découvrir de vrais petits trésors. Une commode qui a connu maintes transformations, de magnifiques pièces de verre soufflée des années 70 aux couleurs vives, un vieux gramophone, des lampes à l’huile, etc. Une petite tournée de la boutique agrémentée des connaissances de M. Villeneuve est fort intéressante.

« Les gens sont de plus en plus intéressés à mettre la main sur des meubles et des objets anciens. Il y a beaucoup d’émissions de télé sur le sujet et je crois que cela fait en sorte que les gens voient la véritable valeur historique de ces objets », souligne Robert Villeneuve.

Alors que le bâtiment principal sera réservé pour des pièces clé en main, un second bâtiment offrira aux gens la possibilité de mettre la main sur des pièces à restaurer.

« Il faut en avoir pour tous les goûts. Plusieurs meubles antiques ont subi des transformations au courant des années. Plusieurs mères ont décidé d’appliquer une couche de peinture sur les meubles en bois, alors qu’elles étaient tannées par cette couleur foncée », souligne-t-il.

Bibelots, meubles, vaisselles, etc. Les amateurs d’antiquité pourront trouver de tout.

©TC Media - Hélène Gagnon