Les participants du Double défi des deux Mario prennent le départ

Jacques La Haye jacques.lahaye@tc.tc
Publié le 7 février 2014
Roxane Bilodeau est ici entouré par Mario Cantin et Mario Bilodeau, les instigateurs du Double défi des deux Mario.
Photo Éric Pâlin

C'est sous une température très clémente, la meilleure au cours des six dernières années, que la moitié des participants du Double défi des deux Mario ont pris le départ de l'activité de financement au profit de la Fondation Sur la pointe des pieds. Le groupe sera de retour au Village sur glace de Roberval le mardi 11 février prochain.

Seize équipes de quatre membres chacune sont inscrites à cette 6e édition du Double défi des deux Mario. Selon l'un des initiateurs de l'activité, Mario Cantin, l'argent recueilli permettra à 12 jeunes atteints du cancer de partir en expédition de traîneau à chien dans le parc Algonquin au mois de mars prochain.

«Le Double défi des deux Mario, souligne Mario Cantin, c'est beaucoup plus qu'un défi physique, c'est aussi un défi intérieur qui nous permet de faire une pause, de réfléchir à nos vies. C'est un moment d'introspection qui peut nous servir de tremplin pour la réalisation de nos rêves.»

Outre les nouveaux participants qui s'ajoutent à chaque année au Double défi des deux Marion, l'édition 2014 de l'activité de financement compte deux personnalités soit Roxane Bilodeau, une jeune femme de 24 ans qui a participé à une expédition de la Fondation au cours de l'été 2013. L'autre personnalité n’est nul autre que le ministre délégué aux Affaires intergouvernementales canadiennes, à la Francophonie canadienne et à la Gouvernance souverainiste et député de Lac-St-Jean, Alexandre Cloutier.

«Je voulais absolument participer à cette activité et de vivre cette aventure hivernale sur notre majestueux lac Saint-Jean. Grâce à l'argent amassé, des jeunes atteints du cancer pourront participer à une aventure thérapeutique exceptionnelle et découvrir de nouveaux horizons», souligne le ministre Cloutier.

«Depuis plus de 15 ans, près de 300 jeunes ont eu la chance de participer à des expéditions, de se dépasser et de vivre pleinement une expérience extraordinaire en compagnie d'autres jeunes qui les comprennent», de conclure Mario Cantin.—