Sections

Comment améliorer le service aux clients?


Publié le 9 avril 2017

Paiement.

©depositphotos.com - pressmaster

ENTREPRISE. La Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Roberval offrira à ses membres, via le Centre local d’emploi, trois formations axées sur le service client. Cette initiative vise à offrir aux consommateurs une expérience d’achat positive et ainsi favoriser l’achat local.

« La Chambre de commerce et d’industrie est là pour défendre les intérêts de ses membres, mais également pour les outiller. En début d’année, une étude réalisée pour le compte de la SADC Lac-Saint-Jean Ouest faisait mention que les consommateurs de la MRC du Domaine-du-Roy favorisent l'achat de produits locaux et magasinent dans chez les commerçants du secteur. Les informations étaient très intéressantes », mentionne le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Roberval, Serge Taillon.

La conclusion à la suite de l’analyse des données est que la région est un peu en retard comparativement à ce qui se fait ailleurs au Québec, tel l’achat en ligne. Par contre, un autre élément qui ressort est la volonté des consommateurs à faire leur achat dans la région.

« La Ville met à la disposition des commerçants une enveloppe monétaire afin qu’ils se mettent à la page. Du côté de la CCI, nous avons donc décidé de miser sur le volet service à la clientèle, afin que les clients aient le goût de revenir à plus d’une fois dans un même commerce en raison de la qualité du service », souligne M. Taillon.

Le Centre de formation aux entreprises dispose de trois formations axées sur le service à la clientèle. Les formations sont d’une durée de trois heures chacune. Elles permettront aux membres de la Chambre de commerce et d’industrie d’approfondir leur notion en service client, de gérer un client mécontent, mais également de personnaliser le service en fonction du type de client.

« Habituellement, il y a des frais pour ce type de formation. Par contre dans notre cas, le Centre local d’emploi a fait l’acquisition des formations. Ce qui permettra aux entrepreneurs intéressés d’y accéder gratuitement ou à coût minime », souligne Serge Taillon.

Déjà des inscriptions

Une première cohorte d’environ 10 personnes devrait démarrer dans les prochaines semaines.

Serge Taillon.
TC Media - Hélène Gagnon

« Déjà, plusieurs commerçants ont démontré leur intérêt. Ça prouve un besoin, mais également une volonté d’offrir des services de qualité supérieure. Comme Chambre de commerce, nous voulons aider nos membres en fonction de nos moyens. Nous n’avons pas des enveloppes faramineuses, ni de permanence. Par contre, on se rend compte que nous avons des programmes et des organismes dans le secteur qui disposent déjà d’outils », mentionne M. Taillon.

Les trois formations offrent des connaissances de base. Par la suite, le commerçant pourra décider de poursuivre des démarches avec le Centre de formation aux entreprises afin de perfectionner son service à la clientèle.

C’est donc un nouveau créneau pour la Chambre de commerce et d’industrie de Roberval. Les défis ne manquant pas aux entrepreneurs, l’équipe aimerait les épauler entre autres dans la planification stratégique, mais également la gestion des comptes clients qui demeure un sujet parfois tabou.