BioChar Borealis : le projet se concrétisera

BioChar Borealis : le projet se concrétisera

Arbres forêt

FINANCEMENT. Le financement entourant l’implantation de BioChar Borealis dans la MRC du Domaine-du-Roy est presque finalisé. DEC Canada a confirmé un investissement de plus de 5 M$, la MRC apportera également son soutien financier. Il ne manque que la confirmation de la participation financière du gouvernement provincial.

À ce sujet, la préfète de la MRC du Domaine-du-Roy, Ghislaine Hudon, accompagnée de Gilbert Dominique, chef de la Communauté de Mashteuiatsh, de André Benoit et Patrick Girard d’Agrinova ont rencontré le député du comté et premier ministre, Philippe Couillard, afin d’aborder le sujet. L’entreprise produirait du biocharbon et des produits dérivés.

« Il ne manque qu’une partie du financement afin de permettre à ce projet de voir le jour. On parle d’environ d’une somme de 1,2 M$ qui a été demandée au ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation. Le premier ministre nous a dit qu’il ne devrait pas avoir de problème, mais il manque toujours la confirmation officielle », souligne la préfète.

Afin de permettre la concrétisation du projet, et advenant que le gouvernement provincial décide de ne pas financer BioChar Boréalis, les élus de la MRC ont adopté une résolution signifiant que la MRC et la communauté de Mashteuiatsh pourraient fournir la somme manquante.

« On ne doit pas échapper ce projet et le premier ministre est du même avis. On veut donc supporter les investisseurs. Agrinova doit faire ses commandes d’équipement dans les prochains jours afin de respecter l’échéancier prévu pour juin. Ils veulent être certains d’avoir les sous pour faire l’acquisition du matériel. C’est pour cette raison que si nous n’avons pas la réponse de Québec, nous allons permettre aux promoteurs de poursuivre leurs démarches », souligne la préfète.

Les paliers fédéral et municipal ont démontré leur appui. Mme Hudon croit donc que le provincial va suivre.

« Le gouvernement provincial serait bien mal perçu de ne pas investir la somme demander, quand on sait que 5,2 M$ qui est accordé par le fédéral. La communauté de Mashteuiatsh construira le bâtiment, on ne parle pas d’une grosse bâtisse, car c’est un projet pilote. On ne parle pas d’une création importante d’emplois, mais on parle d’un projet suffisamment intéressant et innovant pour notre milieu », conclut Ghislaine Hudon.