De serveuse de bar à gestionnaire et propriétaire

De serveuse de bar à gestionnaire et propriétaire

L'ancienne employée du Alex's Pub est tombée en amour avec l'endroit

AFFAIRES. Passer de barmaid à propriétaire unique d’une entreprise peut sembler un défi insurmontable, mais pas pour Alexandra Girard-Belzile, qui reprend les rênes de la Friteuse et du Alex’s Pub à Saint-Prime.

Le nouveau visage du restaurant la Friteuse et le Alex’s Pub est maintenant connu. C’est une ancienne employée de la place, Alexandra Girard-Belzile, qui a décidé de se lancer dans l’aventure en acquérant seule l’entreprise, une première expérience de la sorte pour elle.

«Des deux côtés de ma famille, il y a eu des commerces. J’ai baigné là-dedans très jeune. Je suis tombée vraiment en amour avec la place, la clientèle et la famille de propriétaires, et ça m’a donné l’énergie de me lancer. Vu mon entourage, je suis allée chercher des outils pour m’aider et j’ai été bien épaulée» raconte la nouvelle propriétaire.

En avril dernier, la clientèle des deux restaurants avait été attristée d’apprendre que les anciens propriétaires avaient mis la clé sous la porte. C’est qu’ils avaient décidé de vendre, voyant leurs vies chamboulées par la maladie.

Toutefois, l’affiche «vendu» apposée près de la route le 5 juillet dernier a rapidement été remarquée. La machine à rumeurs s’est alors emballée.

«Ce n’est pas trop long que les gens ont commencé à me poser des questions, et aussi à faire leur supposition sur qui était l’acheteur», explique Mme Girard-Belzile, qui n’avait toujours pas annoncé publiquement qu’elle était devenue propriétaire.

Tout un défi

La nouvelle propriétaire de 27 ans est bien consciente de la montagne qu’elle doit escalader pour redémarrer l’entreprise. Heureusement, elle sait que la clientèle sera au rendez-vous, puisqu’ils étaient nombreux à fréquenter la Friteuse et le Alex’s Pub.

«Passer de barmaid à propriétaire unique, c’est tout un défi, mais il faut foncer. J’ai une clientèle qui est très fidèle et qui a hâte à la réouverture. Ils ont peur que les choses changent, mais pourquoi changer une recette gagnante?», assure la propriétaire.

En effet, Alexandra Girard-Belzile n’a pas l’intention de modifier beaucoup de choses dans le menu pour continuer à plaire à ses clients. Elle prévoit toutefois augmenter les heures d’ouverture, une demande qu’elle entendait souvent lorsqu’elle était derrière le bar.

La nouvelle propriétaire peut également compter sur d’anciens employés de la place qui reprendront leurs postes, en plus d’obtenir les conseils et le support de l’ancien propriétaire.

«J’ai hâte d’avoir la sensation de mettre les deux pieds dans la place, et voir qu’il y a du monde, confie-t-elle. Je vais faire des petits travaux en me disant que je le fais pour moi. De voir mes employés, ma clientèle, j’ai hâte à ce  »feeling ».»

Pour le moment, le côté pub devrait ouvrir ses portes le 9 août prochain. Pour ce qui est du côté restaurant, la date d’ouverture n’a toujours pas été fixée.