Pourvoirie des Laurentides : les petites créances accordent 10 000$ à Réal Thivierge

Publié le 1 mars 2017

Justice

©Depositphotos.com - Vladru

JUSITCE. Maxime De Varennes, propriétaire de la Pourvoirie des Laurentides, devra verser 10 000$ à l’ancien propriétaire Réal Thivierge relativement à un retard de paiement pour une motoneige.

La Cour des petites créances a rendu cette décision après que Réal Thivierge s’y soit adressé pour tenter d’obtenir réparation relativement à l’achat d’une motoneige par Maxime De Varennes qui n’avait toujours pas été payée à ce jour.

Radio-Canada rapporte que le juge Paul Guimond a reconnu le bien-fondé de la requête de Réal Thivierge, tout en soulignant l’absence de De Varennes en Cour. Il a accordé un peu plus de 10 000$ à Réal Thivierge, ce qui inclut le coût de la motoneige ainsi que des dommages et intérêts.

Cette histoire s’inscrit dans une cause beaucoup plus large que celle qui a été entendue aux petites créances et qui oppose Réal Thivierge et Maxime De Varennes relativement à la vente de la Pourvoirie des Laurentides. D’autres recours judiciaires ont été intentés dans ce dossier.