Sections

Maxime Gobeil subira son procès à l’hiver


Publié le 11 mai 2017

Maxime Gobeil.

©TC Media - Hélène Gagnon

JUSTICE. L’enquête préliminaire du policier Maxime Gobeil s’est terminée jeudi avant-midi au Palais de justice de Roberval. Après les témoignages de six témoins, le juge Michel Boudreault a cité à procès Maxime Gobeil sur les 3 chefs d’accusation qui pèsent contre lui, soit conduite dangereuse ayant causé la mort.

Aux témoignages de l’expert reconstitutionniste Denis Turcotte, du reconstitutionniste Yannick Simard et de l’expert en analyse et traitement des données de déploiement des coussins gonflables, Éric Abraham, qui ont été entendus lors de la première journée de l’enquête préliminaire, se sont ajouté les témoignages de 4 civils, ainsi que des deux ambulanciers arrivés sur les lieux en premier.

Les témoins civils ont pu exprimer au juge ce qu’ils ont vu dans les secondes qui ont précédé ou suivi l’impact de la voiture de patrouille semi-balisée conduite par Maxime Gobeil et le véhicule dans lequel prenaient place les trois victimes.

Maxime Gobeil devra subir son procès vers l’hiver 2018. La durée du procès est évaluée à deux semaines selon les procureurs. La défense a également fait la demande que Maxime Gobeil soit jugé par le Cour provinciale et que le juge qui siégera lors du procès soit de l’extérieur de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.