Hélène s’initie à la géologie

Hélène Gagnon helene.gagnon@tc.tc
Publié le 23 octobre 2016

C’est au printemps dernier qu’un immense morceau de calcaire s’est détaché de la paroi du canyon.

©TC Media - Hélène Gagnon

CHRONIQUE. Parfois, une observation simple peut nous conduire dans une aventure fabuleuse. J’ai la chance d’avoir opté pour une profession qui me permet d’assouvir mes interrogations, et ce, aussi banales soient-elles. Ma visite géologique du Village historique de Val-Jalbert découle d’une de mes observations qui a piqué ma curiosité.

Lors de la période estivale, je fréquente souvent le site du Village historique de Val-Jalbert. Pendant ma dernière visite vers la fin du mois de septembre, j’ai observé qu’un immense morceau de roche du canyon s’était détaché de la paroi et était tombé dans la rivière. J’ai vraiment été impressionnée par le détachement.

Dès que je suis rentrée au bureau, le lundi suivant mon observation, j’écrivais à Michèle Castonguay, la directrice générale du Village historique de Val-Jalbert afin de prendre quelques informations sur ce détachement et lui informant de mon intérêt pour la géologie du Village.

Après quelques semaines, j’ai eu finalement eu droit à ma visite VIP du site. Je ne pensais pas faire autant de découvertes et je sais que j’aurais pu en faire beaucoup plus.

Le ruisseau Ouellette, qui sillonne le camping, est composée d’un réseau de diaclases assez impressionnantes.

©TC Media - Hélène Gagnon

C’était mon premier contact avec la géologie. Pour moi, la chute Ouiatchouan a toujours été là. Mais quand on commence à observer les éléments en fonction de la géologie, on se rend compte bien rapidement que notre environnement n’a pas toujours été ainsi. Il y a eu des transformations assez percutantes qui ont donné naissance à tout cet environnement que nous pouvons observer. Par contre, s’il y a eu des changements, on en vient à la conclusion qu’il y en aura certainement d’autres.

Le morceau de paroi qui a chuté dans la rivière m’indique justement que le site se transforme. J’ai pu découvrir la raison scientifique de son détachement, plutôt que de simplement dire que c’est le temps qui a fait son œuvre. C’est une diaclase, une fissure, dans laquelle l’eau s’est infiltrée et a érodé la surface qui a mené le bloc de pierre à se détacher.

Je me trouvais chanceuse de pouvoir découvrir les raisons qui expliquent comment les parois dentelées et les marmites se sont formées ou comment s’est dessiné, à travers le roc, le lit de la rivière Ouellette.

Le Village historique de Val-Jalbert n’exploite pas ce volet. Pourtant, autant de phénomènes naturels méritent que nous nous y attardions. Nous avons un site fabuleux dans notre cour. On l’admire, mais on ne connaît pas ses fascinantes origines.

Ce sont des connaissances qu’il faut partager et mettre de l’avant. Si cette chronique vous donne la folle envie d’aller découvrir la géologie de Val-Jalbert, sachez qu’il est possible de tout voir à partir de lieux sécuritaires. Il n’y a rien de caché, alors n’allez pas vous mettre en situation de danger afin de repérer une diaclase.

Moi, après cette visite, je ne suis que plus sensible à ce petit morceau de patrimoine, de culture et d’histoire qu’est le Village historique de Val-Jalbert.

Dans les roches de calcaire, il est possible de trouver découvrir des fossiles.

©TC Media - Hélene Gagnon

Mon appréciation

J'ai aimé: Découvrir la complexité de ce que la nature a créé.

Je n'ai pas aimé: Ne pas avoir eu assez de temps pour tout voir.

Je recommencerais: Je vais avoir des choses à apprendre à mes enfants lors de notre prochaine visite.