Quartier éco-énergétique Sourceia: une première au Canada

Quartier éco-énergétique Sourceia: une première au Canada

Le promoteur du projet Jérôme Simard.

INNOVATION. Un quartier chauffé par les résidus de biomasse de l’usine locale, des maisons orientées vers le soleil, voilà ce que propose le projet Sourceia à Saint-Félicien, en construisant sa toute première maison éco-énergétique.

Le promoteur Jérôme Simard souhaitait depuis longtemps construire un quartier de maison dont l’empreinte écologique serait réduite. Après des mois de travail, l’homme et son équipe peuvent dire mission accomplie. La première maison est déjà sur pied, et trois autres sont déjà vendues.

«On voulait développer les maisons de demain. La meilleure énergie, c’est celle que l’on ne consomme pas. Sourceia par définition, c’est de choisir son énergie logique et la notre, c’est le soleil et la biomasse. On n’a rien inventé, on a juste tout mis dans la même maison», explique celui qui a mis sur pied ce projet, Jérôme Simard.

Unique au Canada

Les maisons Sourceia ont été pensé pour réduire de façon drastique l’utilisation d’énergies polluantes. Les maisons ont été disposées de façon à être le plus souvent face au soleil. Un système de chauffage aux granules a aussi été installé pour chauffer toutes les maisons du quartier.

Avec tous ces procédés, le promoteur estime que le résident économisera en moyenne 71% sur sa facture d’électricité. Selon lui, il s’agit d’un projet unique au Canada.

«Oui il y a des maisons qui utilisent l’énergie solaire ou tout autre chose pour réduire leur dépense énergique, mais un quartier complet qui est réuni par un réseau de biomasse, dont les maisons sont toutes orientées de la même façon pour le soleil, je suis sur qu’il n’y en a pas au Canada», renchérit-il.

La maison Sourceia est également construite en région avec des matériaux du Québec, pour garder la même optique de sauver de l’énergie autant dans la maison que pour sa construction. Le quartier sera aussi branché sur le réseau d’Hydro-Québec, advenant un problème avec les systèmes mis en place.