À couteaux tirés, les chefs s’affronteront

À couteaux tirés, les chefs s’affronteront

Carl Murray va confier sa cuisine à plusieurs chefs, dans les prochains mois, afin de créer un événement culinaire unique en région.

Crédit photo : Photo Trium Médias – Hélène Gagnon

On voit souvent les chefs cuisiniers affairées dans leurs cuisines, mais qu’arrive-t-il quand l’un d’eux invite ses collègues à prendre le contrôle de son resto le temps de quelques soirées?

Voilà l’idée qu’a eue Carl Murray, chef propriétaire du Bistro JM. Ce dernier proposera, tous les jeudis, la soirée Duel de Chefs.

Il a convoqué plus d’une douzaine de chefs, provenant de différents établissements du Saguenay-Lac-Saint-Jean, à participer à cette expérience.

«Quand j’ai ouvert mon bistro, je voulais créer un rapprochement entre la clientèle et le chef, c’est l’une des raisons pourquoi la cuisine est à aire ouverte.»

«Un autre élément qui est important, c’est le partage du savoir. Il y a d’excellents chefs dans la région, mais ils sont dans leurs cuisines, ils n’ont pas le temps d’organiser des événements, afin de faire rayonner leur cuisine.»

Découverte gastronomique

Carl Murray souligne que, tant les convives que les chefs, vivront une expérience. Ces derniers devront cuisiner, chacun trois entrées, à partir de paniers d’aliments mystères et régionaux.

«Ils devront mettre en valeur les produits d’ici. Les gens voteront pour leur plat coup de cœur. Ils ne sauront pas à quoi s’attendre, tout comme les chefs.»

Les gens devront évaluer chaque plat selon des critères précis, afin de déterminer le gagnant qui passera à l’étape suivante.

«En plus de goûter des plats, les gens découvriront des chefs. Ils auront peut-être des coups de cœur et voudront mieux connaître le menu de ce chef.»

Un public critique

En matière d’alimentation, les gens sont de plus en plus à l’affût des tendances et de plus en plus critiques. L’explosion des émissions, traitant de gastronomie et mettant en valeur des chefs, explique cet intérêt.

«Les gens cuisinent beaucoup plus à la maison, ils n’ont pas peur de faire des essais culinaires. Les chefs doivent redoubler d’ardeur afin de les épater. On doit mélanger les saveurs et les textures pour créer un wow

Le premier duel aura lieu de 23 novembre; les chefs Sébastien Pilon, de L’Hôtel du Jardin, de Saint-Félicien et Stéphane Boivin, chef propriétaire de Cuit-ziné moi, briseront la glace.

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des