À vélo pour l’école Amishk

À vélo pour l’école Amishk

Les membres de l’équipe Jean Dumas Multiconcessionnaire ont parrainé les jeunes de l’école Amishk, à Mashteuiatsh. (Photo Trium Médias – Guillaume Pétrin)

Parcourir 1 000 km à vélo, pendant 60 heures d’affilée, en partant du Saguenay-Lac-Saint-Jean pour se rendre à Montréal, tout en s’arrêtant dans plusieurs villes de la province, tel est le défi que les six cycliste de l’équipe de Jean Dumas Multiconcessionnaire ont surmonté. Tout un défi!

Tout au long de leur parcours, les cyclistes de l’équipe avaient une pensée pour les jeunes de l’école Amishk, école de Mashteuiatsh qu’ils ont choisie de parrainer dans le cadre du Grand Défi.

En effet, l’une des conditions d’inscription consiste à ce que chaque équipe prenant part au 1 000 km, doive s’associer à au moins une école primaire de son choix.

Les élèves ont partagé quelques instants avec les membres de l’équipe, avant leur départ pour l’étape suivante. (Photo Trium Médias – Guillaume Pétrin)

Tous les dons dépassant le montant d’inscription, que l’équipe aura réussi à amasser, iront directement à l’école, afin d’aider les jeunes en matière de saines habitudes de vie.

L’équipe, formée de Guy Demers, Gilles Lapointe, Dominique Boivin, Nancy Larouche, Josée Tremblay et Donald Simard, remettra un montant à l’automne, permettant ainsi à l’école de faire l’achat d’équipements sportifs.

Des cadeaux et des jeunes impliqués

La directrice de l’école, Doris Laurnière, avec l’aide de quelques jeunes, avait préparé un cadeau symbolique, offert aux membres de l’équipe locale.

Un signet représentant la tortue de la persévérance scolaire ainsi qu’un collier de tortue, le même remis aux élèves finissants de 6e année, étaient remis à chacun des cyclistes.

«Par ce cadeau, on voulait transmettre à l’équipe qui nous parraine, les mêmes valeurs de persévérance qui sont aussi transmises à tous nos jeunes.»

Les quelques jeunes choisis et présents lors de la remise de cadeaux semblaient tous visiblement heureux de participer à cet événement.

Par contre, certains soulignait que leur implication bénévole les sortait de leur routine habituelle.

Un signet représentant la tortue de la persévérance scolaire ainsi qu’un collier de tortue étaient remis à chacun des cyclistes de l’équipe. (Photo Trium Médias – Guillaume Pétrin)

«On s’est levé vraiment tôt, à 4h du matin, pour venir voir les cyclistes, et c’était important», affirme la jeune Aliss, qui retournait ensuite à l’école pour poursuivre sa journée!

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  S'abonner  
Me notifier des