Accident mortel de Saint-Prime: le rapport du coroner se fait toujours attendre

Accident mortel de Saint-Prime: le rapport du coroner se fait toujours attendre

L’accident s’est produit le 1er novembre 2016. Depuis ce temps quelques changements ont été réalisés.

Crédit photo : Archives

Un an après le décès tragique de Simon Paquette, la municipalité est toujours en attente du rapport du coroner.

Rappelons que le jeune homme a été happé mortellement, alors qu’il marchait le long de la route régionale, à l’entrée sud de Saint-Prime.

«Nous n’avons pas encore reçu le rapport du coroner afin de connaitre les recommandations», souligne le maire de Saint-Prime, Lucien Boivin.

Déjà, la localité perçoit des solutions en ajoutant des lampadaires, mais également en prolongeant la bordure de trottoir.

Bien que ces solutions soient réalisables, la localité préfère quand même attendre le rapport.

«Si ces améliorations se retrouvent dans rapport du coroner, le ministère défraiera les coûts. Autrement, si nous entreprenons les améliorations avant le dépôt du rapport, c’est la municipalité qui devra payer.»

Quelques changements

Depuis l’accident, des changements ont été apportés. Le premier changement est la réduction de la limite de vitesse. Elle est passée de 80km/h à 70km/h.

«La Sûreté du Québec nous confirme que les automobilistes ont diminué leur vitesse depuis ce changement.»

L’ajout d’un radar pédagogique est également un élément de sensibilisation, qui permet de réduire leur vitesse.

«Il y a de l’amélioration, mais il faut que les automobilistes et les conducteurs camions demeurent vigilants, particulièrement en zone urbaine.»

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  S'abonner  
Me notifier des