Lettre ouverte Serres Sagami

Lettre ouverte Serres Sagami

Les Serres Sagami ont tenu à faire une mise au point à la suite de la publication d’une lettre ouverte d’Éric Dubé, président des Serres Toundra, qui a été envoyé dans les médias et publié sur notre site internet le 6 mars.

Objet : SAVOURA / UNE PRÉCISION S’IMPOSE

Monsieur Dubé,

J’ai pris personnellement connaissance de la publication intitulée « Serres Toundra : Une mise à jour s’impose » que vous avez diffusée par l’entremise des médias cette semaine. Une lettre qui a été notamment publiée le 6 mars 2019 dans L’Étoile du Lac. Vous y dénoncez des personnes qui profitent de la situation pour « créer de la désinformation envers le public », une situation qui vous causerait préjudice et qui vous fait sentir l’urgence de préciser certains faits. Je vous écris aujourd’hui, Monsieur Dubé pour exactement les mêmes raisons, c’est-à-dire celles d’apporter des précisions sur les propos que vous exprimer envers la marque SAVOURA dans votre lettre.

Premièrement, vous faites référence à la « faillite de SAVOURA » pour décrire vos problématiques de financement, alors que SAVOURA est une marque de commerce qui se passerait bien de ce genre d’insinuation tendancieuse. Vous, qui êtes en affaires et qui connaissez très bien la différence entre les structures corporatives et les marques de commerce, devriez être en mesure de savoir et de dire clairement que la faillite que vous énoncez dans votre lettre est celle de « Les Serres du St-Laurent inc. » dont la présidente Marie Gosselin a déposé le bilan en 2015 et non celui de la marque, tel que vous le laisser entendre.

Cette nuance est loin de représenter un détail à mes yeux. Tout comme vous, je mets toutes les énergies et les investissements nécessaires pour consolider chaque jour notre marque de commerce SAVOURA sur le marché Québécois et Nord américain et je ne peux me permettre qu’un doute, même minime, plane sur la réputation de notre entreprise.

Dans cet esprit, je vous demande donc de vous rétracter et d’apporter les précisions qui s’imposent auprès du public avec la même énergie et les mêmes outils que vous avez déployés pour faire valoir votre point de vue.

Stéphane Roy, président Les serres Sagami inc.

 

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des