Arianne Phosphate entreprend de nouveaux forages

Photo de fparadis
Par fparadis
Arianne Phosphate entreprend de nouveaux forages

<![CDATA[

L’entreprise Arianne Phosphate amorce de nouveaux forages d’exploration sur sa propriété du Lac à Paul pour accroître les ressources minérales et prolonger la vie utile du site.

Arianne Phosphate a entrepris ces forages en début de semaine et le tout devrait se poursuivre jusqu’à la fin mars 2014.

Cette campagne constitue un jalon de plus vers la réalisation de l’objectif de la Société qui vise à accroître de façon significative les ressources minérales et de prolonger la vie utile de son projet de phosphore du Lac à Paul.

La Zone Paul est actuellement constituée de 590 millions de tonnes de ressources mesurées et indiquées à une teneur de 7,1 % pour lesquelles des réserves minérales totalisant 472,1 millions de tonnes à une teneur de 6,9 % ont été établies à partir du plan minier de l’Étude de faisabilité du Projet du Lac à Paul déposée en 2013.

Selon cette étude, ces réserves permettent une durée de vie minimum de la mine de 25,75 ans en exploitant uniquement la Zone Paul, telle que prévu actuellement, ce qui génèrera une valeur actualisée nette de 1,9 M $ US à un taux d’actualisation de 8 %.

De plus, la Zone Manouane renferme 164 millions de tonnes en ressources mesurées et indiquées, à une teneur de 5,88 %, et la Zone 2 est constituée de 64 millions de tonnes de ressources présumées à 4,55 %.

Cette nouvelle campagne de forage a deux principales cibles: la première consiste à vérifier l’extension Ouest de la Zone Paul qui n’a pas encore été forée, tandis que la deuxième est de tester le potentiel en profondeur de la Zone TraMan, localisée à environ 5 km au sud de l’usine de traitement.

Le secteur TraMan renferme une forte anomalie magnétique qui s’apparente à celle définie sur la Zone Paul.

Plus de 200 échantillons y ont été prélevés lors de la campagne d’exploration de surface réalisée à l’été 2013. De ceux-ci, 110 ont rapporté des résultats d’analyse supérieurs à 5%, dont 18 ont des valeurs supérieures à 8%. Les meilleurs résultats affichent des valeurs aussi élevées que 16,6 %, 14,8 %, 14,4 % et 13,8 %.

« Nous sommes conscients des excellents paramètres économiques du projet Lac à Paul et de son exceptionnel potentiel minéralisé. Nous sommes donc très confiants que les résultats de cette campagne de forage puissent contribuer à augmenter de manière significative la quantité majeure des ressources minérales contenues dans l’ensemble de notre propriété et ainsi prolonger la durée de vie de notre projet de classe mondiale », souligne Brian Kenny, Chef de la direction de la Société.

]]>

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires