Au tour d'Industries Bois Lamontagne d'annoncer une fermeture

Au tour d'Industries Bois Lamontagne d'annoncer une fermeture

<![CDATA[

Devant la chute drastique de la demande de bois des Américains, les dirigeants d’Industries Bois Lamontagne (IBL) de Saint-Prime ont dû, à leur tour, annoncer à leurs employés que l’entreprise devait fermer ses portes pour une durée indéterminée.

La nouvelle a été annoncée aux employés le jeudi 12 octobre. En tout, 40 emplois directs sont touchés. «Présentement, nous avons deux personnes qui travaillent toujours. On essaie simplement d’épuiser l’inventaire pour terminer certaines commandes que nous avons déjà reçues et il faut livrer avec des dimensions spécifiques à notre clientèle, indique la secrétaire-trésorière et responsable des communications chez Industries Bois Lamontagne, Lydgie Lamontagne. C’est vraiment depuis que le prix du marché a diminué considérablement au cours des derniers mois que nous vivons des difficultés. On aurait pu prendre cette décision bien avant, mais nous attendions, avec espérance, que le marché allait reprendre. Hélas ! Ce n’est pas ce qui s’est produit.»

Il est impossible de connaître, pour le moment, la durée de la fermeture. «On regarde toutes les possibilités et diminuer les coûts de fabrication. Il y a un déficit, c’est certain, mais on essaie de s’en sortir, ajoute Mme Lamontagne. La fermeture peut être de deux ou de trois semaines, mais la stratégie est d’écouler nos inventaires. On verra ensuite comment le bois devra être vendu.» Cela fait environ quatre mois que l’entreprise produit sans réaliser de gains.

Contrairement aux autres fermetures, celle-ci touche une entreprise spécialisée dans la deuxième et la troisième transformations. «La moyenne d’âge de nos travailleurs se situe dans la trentaine et est de 35 ans maximum. Nos travailleurs sont plus jeunes que dans la première transformation. Il n’y a pas beaucoup de postes qui demandent une formation particulière, sauf pour les travailleurs à qui l’on demande une carte de classificateur», précise la secrétaire-trésorière.

Fondée en 1997, l’entreprise Industries Bois Lamontagne est une propriété de Claude et de Ghislain Lamontagne. Elle est spécialisée dans la fabrication de colombage jointé. La compagnie achète du bois court qu’elle aboute pour en faire du colombage de plus grande dimension (principalement de 8 à 10 pieds).

]]>

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des