Bleuetière touristique de Saint-Félicien : Visite guidée avec Luc Tremblay

Bleuetière touristique de Saint-Félicien : Visite guidée avec Luc Tremblay

<![CDATA[

BLEUETS. Nous avons profité de notre passage à la bleuetière touristique de Luc Tremblay dans le rang Saint-Eusèbe, près des installations de Résolu à Saint-Félicien, pour vous faire connaître les dessous de la culture du bleuet chez nous. Connaissant parfaitement les points forts de son produit, Luc nous a guidés à travers sa bleuetière dont une partie seulement est en production.

Les plants en production cette année seront coupés à l’automne ou au printemps. C’est pourquoi on ne retrouve que la moitié des hectares en production. Nous avons été à même de constater la croissance des plants d’un an et déjà, avec son œil d’observateur, Luc peut déjà déceler une première apparition de boutons annonçant une récolte possible si les conditions atmosphériques sont favorables. Certains producteurs les conservent pour deux récoltes. Ce n’est pas sa politique.

Un plant sain produit à sa deuxième année. Il donne des fruits fournis dans le haut de la tige. C’est alors plus facile de les cueillir mécaniquement. Autrement, le plant conservé pour une seconde année aura tendance à développer des branches autour de la tige principale et ne donnera pas plus de fruits. On retrouve ce genre de plants en forêt.

Le gel printanier a été localisé. Le plant a vu sa tige principale se flétrir, là où les fleurs avaient fait leur apparition. Cette partie se dessèche et peut amener l’éclosion de maladies. En même temps, la nature réagit en produisant des branches autour de la partie de la tige encore vivante.

Abeilles

Au printemps, les abeilles et les bourdons font leur travail de pollinisation. L’abeille peut aller jusqu’à quelques kilomètres de sa ruche alors que le bourdon se contente de moins. Cependant, ce dernier est plus résistant aux températures froides.

Au fil de notre visite, nous avons constaté la présence de chevreuils qui mangent les bleuts mûrs lorsqu’ils découvrent un champ. Quelques ours ont aussi réussi à défaire les ruches sans faire fuir les abeilles.

La proximité des installations de Résolu a une influence sur la production de cette bleuetière touristique. Les rejets d’eau chaude et la fumée provenant des vents dominants maintiennent une température ambiante favorable à la croissance des fleurs. Les fruits sont mûrs, fermes et le soleil aidant, deviendront de plus en plus sucrés, au grand plaisir des touristes rencontrés sur les lieux.

]]>

Partager cet article