Crue printanière : La pointe de la crue atteinte la fin de semaine dernière

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Crue printanière : La pointe de la crue atteinte la fin de semaine dernière

Cette année, la crue printanière a été tardive, entre autres en raison des températures froides et des faibles précipitations. La pointe de la crue a été atteinte au cours de la fin de semaine dernière. La situation est sous contrôle et est suivie de près par les experts de Rio Tinto.

Au cours des prochains jours, le niveau du lac va augmenter légèrement pour atteindre la limite permise en vertu du décret pendant une courte période. Cette remontée se fait de façon contrôlée, alors que les apports en eau sont à la baisse.

Selon le décret, au printemps, un niveau maximal de 16,5 pieds a été maintenu la majorité du temps. Le niveau peut être supérieur à 16,5 pieds, sans dépasser 17 pieds, pour une période maximale de 12 jours. En plus de répondre aux besoins énergétiques, cette élévation de courte durée est également bénéfique pour l’environnement et les milieux humides.

Le niveau sera de retour à 16 pieds pour le 24 juin, comme prévu au décret.

Pour expliquer la dernière période de crue et la gestion hydrique, Rio Tinto a préparé une petite capsule vidéo avec leur expert hydrologue, Bruno Larouche.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires