Danger extrême de feux de forêt au Saguenay—Lac-Saint-Jean

Photo de helene_gagnon
Par helene_gagnon
Danger extrême de feux de forêt au Saguenay—Lac-Saint-Jean

<![CDATA[

Alors que le mois de juin a été tranquille au niveau des incendies de forêt, le mois de juillet débute en force. Les interdictions de feux à ciel ouvert s’appliquent maintenant pour tous le Saguenay—Lac-Saint-Jean et le territoire au nord du 49e parallèle.

Il y a présentement neuf feux de forêt en activité au Québec, dont deux au Nord du Saguenay—Lac-Saint-Jean qui demeurent hors de contrôle, à l’Est du Lac Mistassini.

Bilan du mois de juin

La SOPFEU est satisfaite des statistiques du mois de juin relativement au nombre d’incendies qui ont éclaté dans les régions centres du Québec. La température maussade du mois de juin a été favorable à la protection de la forêt contre le feu.

Les équipes de la SOPFEU ont été appelées à combattre un total de 29 incendies qui ont ravagé une superficie totale de 3 546 hectares. Ce bilan se situe nettement sous la moyenne du nombre d’incendies à combattre habituellement en juin. La moyenne de 10 ans affiche un total de 57 incendies détruisant plus de 14 320 hectares en cette période de l’année.

Le Nord-du-Québec a connu une situation différente. Le temps plus chaud et le peu de pluie ont amené les équipes à travailler dans ce secteur où la foudre a sévi. Cette foudre a allumé plusieurs incendies à l’est comme à l’ouest du grand lac Mistassini.

La foudre est la plus grande cause de l’éclosion de ces brasiers. Des 3 546 hectares brûlés, 99 % sont attribuables à cette cause. De plus, elle est responsable de 60 % des 29 brasiers répertoriés pour la base de Roberval.

Actuellement, deux incendies sont en activité et depuis le début de la saison au Québec, la SOPFEU a combattu 291 incendies qui ont détruit 10 714.1 hectares de forêt. La moyenne des 10 dernières années dénombre, à la même période, 365 incendies ayant détruit 93 085.1 hectares de forêt.

Avec le mercure qui commence à grimper et les vacances en juillet qui favorisent les activités récréatives en milieu forestier, la SOPFEU tient à rappeler qu’une prudence accrue s’impose.

Consultez le site Internet de la SOPFEU afin de vous informer du danger d’incendie, mais également connaître les mesures préventives qui vous permettront d’adapter vos comportements.

]]>

Partager cet article