De l’eau potable pour le Chemin Fortin

Photo de Louis Potvin
Par Louis Potvin
De l’eau potable pour le Chemin Fortin
La Maison du Bleuet a le feu vert pour implanter son commerce et atelier de production dans l’ancien centre écologique. Les travaux d’aménagement sont débutés. (Photo Trium Médias – Louis Potvin)

Les citoyens du Chemin Fortin du secteur Saint-Méthode de Saint-Félicien auront accès à de l’eau potable prochainement.

La Ville a accordé un contrat de 171 772 $ pour la réalisation des travaux qui devraient débuter dans quelques jours. Les six propriétaires de résidences vont payer 60% de la facture, ce qui représentera un montant de 1 075 $ par année pendant 20 ans.

Après avoir réalisé le prolongement du réseau pour le secteur de villégiature de Saint-Méthode, la Ville a répondu à la demande des citoyens puisqu’ils étaient prêts à payer et que la capacité d’approvisionnement était suffisante.

Entente hors cours

Par ailleurs, la Ville a conclu une entente hors cours avec les promoteurs du quartier Sourceia, Jérôme Simard et Louise Dion, concernant des sommes non payées.

Les montants des deux ententes n’ont pas été dévoilés. Par contre, lors de l’assemblée publique du 8 juillet, la ville avait embauché une firme d’avocats pour recouvrer des créances impayées de près de 28 000 $ à titre de redevance pour fins de parcs, de terrains de jeux ou d’espaces naturels.

Vote par correspondance

Les personnes qui possèdent des chalets à Saint-Félicien, mais qui n’y vivent pas l’année et résident à l’extérieur, demandent à la municipalité la possibilité de voter par correspondance.

C’est Germain Desbiens qui a fait cette demande au nom de l’association des villégiateurs. Ils jugent qu’ils sont des citoyens actifs pour la localité et qu’ils devraient être en mesure de voter sans avoir à se déplacer à Saint-Félicien pour le faire.

Le maire Luc Gibbons a indiqué que la proposition serait analysée.

Maison du Bleuet

La Maison du Bleuet peut maintenant aller de l’avant avec son projet de relocalisation dans les locaux de l’ancien Centre écologique. Les élus ont accepté la résolution permettant à l’entreprise d’y effectuer la vente de différents produits artisanaux ainsi que la fabrication de chocolats, confitures et vins à base de bleuet.

L’incendie qui est survenu à la boutique du boulevard Sacré-Cœur avant la période des Fêtes a accéléré les démarches des promoteurs à concrétiser cet investissement évalué à plus de 1 M$. Des travaux d’aménagement sont en cours.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des