Des chatons pour égayer la vie des aînés

Denis Hudon
Des chatons pour égayer la vie des aînés
La chatte Charlotte, âgée d'une dizaine d'années, aura bientôt une portée et ses petits chatons seront hébergés temporairement dans un local approprié à la résidence pour personnes âgées Domaine des colibris, au plus grand plaisir des résidents. (Photo : courtoisie)

La résidence pour personnes âgées Domaine des colibris à La Doré démarre un projet novateur en accueillant des chatons prêtés par l’organisme Opéraction Boules de poils. Les aînés pourront ainsi voir et même caresser les petites bêtes jusqu’à ce qu’on leur trouve des familles d’adoption.

Opéraction Boules de poils est un organisme qui sauve des chats errants dans la région. Il les soigne, les stérilise, les socialise et leur trouve des familles, grâce aux dons du public.

Le Domaine des colibris travaille ainsi en étroite collaboration avec Suzanne Dumais, la responsable de l’organisme ayant ses pénates à Roberval. Pour Marilyn Laprise, copropriétaire de l’établissement pour aînés avec Katty Gauthier, ce partenariat s’est fait tout naturellement.

« Nous avons aménagé un local au sous-sol expressément pour recevoir une portée de chatons. Le salon de coiffure pour les résidents est tout près et nos aînés pourront venir voir nos petites boules de poils. On a déjà notre première chatte, Charlotte, trois couleurs, âgées de 10 ans et qui a une portée de petits chatons », explique Marilyn Laprise.

Les propriétaires sont convaincues des bienfaits de la zoothérapie auprès des résidents et même du personnel.

Douze mois par année

« Les bébés chatons vont naître ici et on accueillera une portée à la fois. On voit beaucoup ça en Europe et on pense que nos résidents vont apprécier l’initiative. On fait un essai et on a très hâte de voir leurs réactions. »

Dès qu’ils auront une famille pour les accueillir, les chatons, prêtés par Opéraction Boules de poils, laisseront la place à d’autres portées qui viendront égayer les ainés du Domaine des colibris, et ce, à l’année.

« Katty est moi, on a toujours aimé les chats. On en a recueilli de petites bêtes chez nous autrefois et on a eu l’idée de joindre l’utile à l’agréable et de faire partager l’expérience à nos résidents. »

Les propriétaires veulent aussi ajouter quelques accessoires de jeux pour les chatons.

Comme il est interdit aux résidents d’avoir un animal de compagnie dans leur logement, ce projet leur permettra au moins d’avoir des contacts chaleureux avec les chatons.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires