Des locaux stimulants pour les étudiants en tourisme

Photo de Louis Potvin
Par Louis Potvin
Des locaux stimulants pour les étudiants en tourisme

Les finissants en Techniques de tourisme du cégep de Saint-Félicien peuvent travailler dans un espace stimulant grâce à une entente avec la Ville de Saint-Félicien.

Des locaux situés au 5e étage de l’hôtel de ville ont été aménagés pour permettre aux étudiants de se trouver au cœur de l’action afin de travailler sur l’organisation d’événements touristiques.

« Nous avons une vue incroyable. De plus, on se sent comme si nous étions en entreprise. C’est plus tranquille qu’au cégep et la dynamique nous permet d’être plus productifs. Ça change complètement les perspectives », a commenté Élodie Varanne, une étudiante d’origine française.

Le groupe de 8 jeunes s’activait à la préparation du lancement de la saison touristique dans la MRC du Domaine-du-Roy.

Dynamiser le centre-ville

La croissance de la clientèle étudiante au cégep en 2019-2020 explique en partie ce partenariat.

« Oui, on doit composer avec une certaine rareté de locaux bien adaptés pour certains besoins spécifiques, mais avant tout, notre volonté était de permettre aux étudiants de se retrouver dans un lab-école hors collège et ainsi dynamiser le centre-ville par leur présence et qu’ils se retrouvent plus ancrés dans le milieu », a exprimé la directrice de l’institution scolaire, Sylvie Prescott.

La présence de la bibliothèque, du CLD, du bureau touristique et de l’organisme Portes ouvertes sur le Lac vient créer une synergie logique.

Créer un sentiment d’appartenance

Pour le maire de Saint-Félicien, Luc Gibbons, il s’agit d’un partenariat gagnant-gagnant, car il permet une meilleure occupation de l’édifice de 6 étages.

Aussi, la démarche s’inscrit dans la volonté de mieux vendre la municipalité aux étudiants, notamment à ceux provenant de l’étranger.

« Ils sont importants pour la vitalité de notre communauté. Ils travaillent dans nos entreprises. Ils sont bien présents, mais il y a des efforts à faire pour accroitre leur intégration afin qu’on puisse en convaincre plusieurs de demeurer ici après leurs études. On veut qu’ils se sentent bien chez nous. »

En ce sens, environ 40% des étudiants étrangers fréquentant le cégep de Saint-Félicien, s’établissent dans la région ou au Québec ou poursuivent leurs études dans une université québécoise. Ils sont actuellement 230 instits à la session d’hiver.

Les 32 étudiants en tourisme passent en moyenne 30 heures dans les locaux. Le projet-pilote est d’une durée de 6 mois.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des