Des produits qui se vendent comme des petits poulets

Denis Hudon
Des produits qui se vendent comme des petits poulets
Sebastien Bouchard a pris la relève de son grand-père en 2013 le fondateur du restaurant Capitaine Bob de Roberval, qui a vu le jour en 1971. Le voici devant son commerce, sur le boulevard Marcotte. (Photo : courtoisie)

Contre vents et marées, le restaurant Capitaine Bob à Roberval navigue toutes voiles devant depuis maintenant 50 ans. L’entreprise de restauration rapide est toujours une référence dans le milieu et fait partie du paysage et des habitudes des Robervalois.

Propriétaire depuis 2013 et associé avec Manon Bonneau depuis deux ans, Sébastien  Bouchard poursuit l’œuvre de son grand-père, Gérard Guillemette, qui a fondé l’entreprise en 1971.

Manon Bonneau était jusque-là gestionnaire des achats et avait acheté quelques parts dès 2018 pour devenir ensuite actionnaire à parts égales.

« Mon grand-père travaillait à son poulailler, sur la rue Ménard, lorsque la crise économique du début des années 1970 est apparue. Le travail manquait de plus en plus et il voulait s’assurer un meilleur avenir. Il a alors ouvert un restaurant de poulet frit du nom de Capitaine Bob », raconte Sébastien Bouchard.

Le nom de Capitane Bob a tout simplement été inspiré d’une affiche de commerce vue dans une autre région. Gérard Guillemette a obtenu la permission de prendre le même nom pour ouvrir son restaurant.

Un visionnaire

« J’ai toujours eu la fibre entrepreneuriale. Mais je me considère davantage comme un artiste. J’aime développer, je suis un visionnaire », dit Sébastien Bouchard qui n’a jamais regretté son choix.

Capitaine Bob à Roberval est une véritable institution qui a résisté à toutes les modes ainsi qu’à l’arrivée de nouveaux joueurs, dont les grandes bannières de la restauration rapide.

« Nos produits et le goût unique du Capitaine Bob sont connus. Les gens sont attachés à notre commerce, on fait partie des incontournables. La fidélité de la clientèle se vérifie tous les jours. C’est tout ça qui fait que Capitaine Bob est toujours ouvert après un demi-siècle ».

Tout le monde connait le poulet frit et les sauces de Capitaine Bob, mais c’est quand même la pizza qui aujourd’hui est le plus gros vendeur. La poutine est aussi un produit très prisé des habitués du Capitaine Bob.

Quand est arrivée la pandémie, Sébastien Bouchard a décidé de fermer sa petite salle à manger, trop difficile à gérer avec les mesures sanitaires, particulièrement la distanciation sociale. Il s’est alors tourné exclusivement vers la livraison à domicile et les commandes que les clients viennent chercher sur place. Et les affaires roulent à fond.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires