Disparition de la certification FSC dans la région

Disparition de la certification FSC dans la région

<![CDATA[

FORÊT. Avec la crise majeure de la certification du Forest Stewarship Council (FSC) qui frappe le Canada, voilà qu’elle est maintenant complètement disparue du territoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui compte d’ailleurs la plus grande forêt boréale sous aménagement du Québec.

Tel que rapporté par le Quotidien, la perte de terrain de cette norme s’accélère avec le refus du producteur de bois d’œuvre Arbec de verser 250 000$ aux Innus de Betsiamites.

Ce refus a tout de suite entraîné le retrait de leur consentement préalable, libre et éclairé aux opérations forestières menées sur une unité d’aménagement d’un million d’hectares.

Ainsi, le statut du certificat FSC a été modifié, dont le répondant était la scierie Péribonka de l’Ascension, qui appartient à Arbec.

On rapporte également que l’entreprise n’a publié aucun communiqué sur le sujet et qu’elle n’émettra aucun commentaire.

Ce sera dans les usines de papier de la région que cette perte se fera ressentir selon le Quotidien.

C’est la papeterie d’Alma de Résolu à laquelle les copeaux produits à la scierie de l’Ascension sont destinés.

Le problème prend de l’ampleur puisque Résolu avait perdu ses certificats Lac-Saint-Jean et Péribonka-Mistassini, qui approvisionnent les scieries du Lac-Saint-Jean, qui de leur côté, fournissent des copeaux dans les trois usines de papier et l’usine de pâte Kraft de Saint-Félicien.

Pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean, il s’agirait d’une perte de 6,6 millions d’hectares de forêt pour la norme FSC.

TC Media

]]>

Partager cet article