Entre La Doré et Saint-Félicien : 150 M$ pour une nouvelle ligne de transmission

Louis Potvin Journaliste de l’Initiative de journalisme local
Entre La Doré et Saint-Félicien : 150 M$ pour une nouvelle ligne de transmission

Hydro-Québec planche sur un projet d’aménagement d’une ligne de transmission de 161 kilovolts de 18 km entre le poste Chamouchouane de La Doré et celui de Saint-Félicien afin de répondre à la demande industrielle des prochaines années. Un investissement de plus de 150 M$. 

La phase d’avant-projet est terminée et un tracé a été déterminé. Des communications ont été entamées avec les propriétaires agricoles concernées.

« Avant de tomber dans la phase projet, il faut obtenir l’approbation de la Régie de l’énergie. Nos équipes préparent le dossier, dont l’ingénierie détaillée et les relevés techniques sur le terrain, afin de déposer le projet et obtenir en 2021 les autorisations nécessaires », a mentionné la conseillère aux Affaires régionales chez Hydro-Québec, Marie-Claude Lachance.

En plus de la ligne de transmission, un agrandissement du poste Chamouchouane est prévu afin de mettre en place une installation permettant de convertir l’électricité de 755 kV à 161 kV.  Des travaux seront aussi nécessaires au poste de Saint-Félicien, mais il n’y a pas d’agrandissement de prévu.

Développement industriel

C’est pour répondre aux besoins grandissants en électricité que la Société d’État a pris la décision d’ajouter cette ligne de transmission.

« Il y a des gros clients dans le secteur et on sait que la demande va augmenter. On prend donc les devants avant d’avoir des demandes et de ne pas être en mesure de fournir l’énergie parce que nos installations ne sont pas en mesure de répondre aux besoins des clients. »

Sans nommer directement de projets, Marie-Claude Lachance mentionne que la nouvelle capacité servira pour les MRC du Domaine-du-Roy et de Maria-Chapdelaine.

Aussi, cette énergie disponible viendra enlever de la pression sur les postes d’Alma et Saguenay, qui sont eux aussi sollicités. Les projets industriels comme GNL Québec et Métaux BlackRock à Port Saguenay ne seraient pas étrangers à cette décision.

Prêt en 2023

Si Hydro-Québec obtient les autorisations de la Régie de l’énergie, les travaux pourraient débuter au printemps 2022 pour une mise en service à l’automne 2023. Ce projet ne sera pas soumis aux audiences du BAPE puisqu’il s’agit d’une ligne d’une tension de 161 kV.

Hydro-Québec discute avec une dizaine de producteurs agricoles pour obtenir la permission d’implanter des pylônes.

Hydro-Québec profite d’une partie d’un corridor déjà existant et en créera un nouveau d’environ 10 km. Il se retrouvera à proximité du boulevard du Jardin, derrière l’autodrome et devant le Zoo sauvage.

La solution choisie consiste à implanter des pylônes d’environ 50 mètres de haut, bien différents de ceux en bois qui se trouvent dans le secteur. Ils seront échelonnés tous les 400 mètres comparativement à 150 pour les anciens.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires