Gilles Roberge sera ordonné prêtre

Photo de Louis Potvin
Par Louis Potvin
Gilles Roberge sera ordonné prêtre

<![CDATA[Ils sont peu nombreux à être ordonnés prêtres chaque année au Québec. Gilles Roberge, originaire de Saint-Méthode, sera l’un d’entre eux le 19 mai prochain à Trois-Rivières.
Après un long parcours, l’homme de 56 ans a complété toutes les étapes pour réaliser son souhait le plus cher.
« J’ai eu l’appel de Dieu à l’âge 9 ans. Je m’en souviens très bien. J’ai toujours vécu avec ça en dedans de moi. Il y a plusieurs circonstances qui expliquent que ça va se concrétiser prochainement après tant d’années. On peut dire que c’est une forme de vocation tardive », témoigne Gilles Roberge.
À l’âge de 17 ans, il a effectué une formation au centre d’étude diocésain de Chicoutimi pour confirmer ses aspirations. Le futur prêtre y a étudié pendant deux ans.
« J’ai bien aimé l’implication communautaire et l’entraide, c’est ce qui m’attirait. »
Il a décidé de laisser ses études pastorales de côté pour s’impliquer dans la communauté et mettre sa vocation en veilleuse.
Avec une femme
L’homme qui habite la région de Trois-Rivières depuis 34 ans a déjà vécu avec une femme pendant sept ans. C’est à la suite de la séparation que l’appel de Dieu est revenu.
« J’ai été plusieurs années dans la communauté Alliance qui est une communauté mixte axée sur la prière. J’avais fait des vœux privés à l’occasion », relate-t-il.
La vocation étant bien présente, il entre donc au Grand Séminaire de Québec pour y amorcer ses études qui dureront sept ans avant d’être ordonné diacre, le 29 juin 2018.
Mère heureuse
La mère de Gilles, Simone Darveau, âgée de 87 ans, est bien fière que son fils devienne prêtre et de pouvoir assister à la cérémonie d’ordination à la cathédrale de Trois-Rivières.
« Elle est très heureuse et je suis très content qu’elle puisse être présente tout comme plusieurs membres de ma famille et de mes amis. Il s’agira d’une belle journée qui sera le moment culminant de toutes ses années d’études et de prières. »
C’est l’évêque Martin Veillette qui ordonnera Gilles Roberge. Pour l’instant, le futur prêtre ne sait à quel endroit il exercera son ministère. Comme diacre, il célèbre des ADACE, des funérailles et des baptêmes dans plusieurs localités dans le secteur de Saint-Jean-de-la-Pérade.
Les gens de Saint-Félicien et des environs pourront assister à une messe qui sera célébrée par le nouveau prêtre à l’église de Saint-Méthode le 26 mai.]]>

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des