Groupe Verreault : Le défi de céder l’entreprise à ses enfants

Louis Potvin
Groupe Verreault : Le défi de céder l’entreprise à ses enfants

Transférer son entreprise à ses enfants n’est pas un exercice simple. Luc Verreault, propriétaire de 7 concessions automobiles, est sur le point d’y parvenir avec succès. Emmauelle, Karine et Pierre-Luc vont assurer la relève pour une 3e génération.

« Au niveau fiscal, ce n’est vraiment pas avantageux de vendre à ses enfants. C’est plus simple de vendre à un étranger. Ça n’a pas de sens, il faudrait que ça change! Comme mes enfants ont démontré qu’ils tenaient à prendre la relève, nous avons enclenché le processus il y a quatre ans en commençant à leur vendre des actions, même si c’est plus compliqué», déclare l’homme d’affaires de 66 ans.

Aujourd’hui, les trois enfants détiennent 50% des actifs du Groupe Verreault qui possède quatre concessions Dodge/Chrysler, une Mazda, une Kia et une Mitsubishi. Le groupe compte 150 employés, a un chiffre d’affaires annuel de 100M$ et vend environ 2 500 voitures neuves et usagers par année.

« C’est une grosse entreprise. Il fallait donc s’assurer que tout le monde soit à l’aise et que nous puissions utiliser les forces de nos trois enfants dans l’entreprise. C’est une fierté pour moi de voir mes enfants continuer. Je peux donc me diriger vers ma retraite en toute sérénité. Je sais que mon entreprise est entre bonnes mains. »

Une fierté qu’aurait sûrement partagée le fondateur Oswald Verreault. Il avait construit une station-service à Saint-Félicien en 1948 et c’est en 1955 qu’il a commencé vendre des modèles Chrysler.

Maturité

Les trois enfants ne regrettent pas leur choix et sont fiers de perpétuer la tradition.

« Nous avions une belle maturité et nous étions prêts à faire le saut. C’est Karen et moi qui avons convaincu Emmanuelle de venir nous joindre au sein de l’entreprise. Nous nous complétons très bien », affirme Pierre-Luc.

Quand il est question d’argent et de famille, des tensions peuvent rapidement survenir. « On s’entend très bien et nous sommes très ouverts. On passe des moments de vacances ensemble et on est content de se voir, on est très unis. On demeure des frères et sœurs très proches et on se respecte mutuellement dans l’entreprise. C’est ce qui fait notre force », mentionne Emmanuelle.

Pour sa part, Karine indique que d’être bien conseillé représente la clé du succès. « Nous avons été parfaitement accompagnés par des professionnels dans le domaine pour que le transfert se fasse de belle manière. Je considère que c’est une réussite sur toute la ligne », partage Karine.

Fierté

«Je suis chanceux d’avoir trois jeunes allumés. Et en plus, nous avons une équipe jeune qui a à cœur le succès de l’entreprise. C’est très valorisant pour moi », ajoute Luc Verreault.

En plus des trois enfants, Tony Bollini, Jean-Michel Genest, Christian Veilleux et Serge Gaudreault font aussi partie des actionnaires du Groupe.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des