Investissement de 200 000 $ : La Galerie du jouet inaugure son agrandissement

Denis Hudon
Investissement de 200 000 $ : La Galerie du jouet inaugure son agrandissement

La boutique Galerie du jouet au Carrefour Jeannois de Roberval a inauguré en fin de semaine dernière ses nouveaux locaux, à la suite d’un agrandissement majeur. L’investissement est de l’ordre de 200 000 $.

Pour les copropriétaires Audrey Tremblay et son conjoint Jean-François Dallaire, cet agrandissement s’inscrit dans la vision de l’entreprise de bonifier l’expérience de magasinage pour la clientèle.

« Ce sont mes parents qui ont fondé cette entreprise 100% régionale, il y a maintenant 35 ans. C’était important qu’ils soient là pour cet événement et voir ainsi tout le chemin parcouru », lance Audrey Tremblay. D’ailleurs, Michel et Lina Tremblay ont procédé à la coupure traditionnelle du ruban.

La superficie du magasin passe ainsi de 1 500 pieds carrés à 3 700 pieds carrés. Toujours installée au Carrefour jeannois, la boutique s’est relocalisée dans de nouveaux espaces occupés auparavant par la Maison du bleuet et la Boutik Hot-Rock.

« Cet agrandissement est le fruit de plusieurs longs mois de travail. C’est vraiment un lieu aéré où les gens peuvent maintenant voir tous nos produits en un seul coup d’œil. L’agrandissement permet aussi d’augmenter de façon très significative le nombre d’exemplaires pour un même produit ».

Des ventes en croissance

Quatre journées de fermeture de la boutique ont été nécessaires pour réaliser cet agrandissement et accueillir la marchandise. Il a fallu notamment transformer les lieux pour harmoniser les espaces, refaire la façade de la boutique et installer une porte donnant aussi accès à l’extérieur du centre commercial.

« On l’a bien vu avec la pandémie toute l’importance d’avoir une porte extérieure indépendante, en cas de confinement, notamment.

La Galerie du jouet a injecté 130 000 $ tandis que le Carrefour Jeannois a mis 70 000 $ pour cet agrandissement.

Par ailleurs, à l’approche des Fêtes, la Galerie du jouet se dit prête à répondre à la demande. « On travaille depuis janvier afin de nous assurer que nous aurons nos commandes livrées à temps. On ne prévoit pas de rupture de stock ».

D’autant plus qu’avec la pandémie, plusieurs consommateurs dépensent davantage en magasinage de toutes sortes. La Galerie du jouet ne fait pas exception avec une forte croissance des ventes. Déjà, après seulement deux semaines d’ouverture, l’agrandissement a immédiatement rehaussé l’achalandage, assure Audrey Tremblay.

 

 

Partager cet article