La construction des Serres Toundra respecte les délais

Par Joanie Dore
La construction des Serres Toundra respecte les délais

<![CDATA[

AGROALIMENTAIRE. Les Hollandais travaillent sans relâche à la réalisation des Serres Toundra à Saint-Félicien. Depuis le 1er mai, les travailleurs étrangers se sont attaqués à la mise en place des structures des serres, ce qui devrait prendre six semaines.

En plus d’un grand entrepôt déjà construit, voilà maintenant que plusieurs poutres sont visibles de la rue sur le site des Serres Toundra. Lorsque terminée, cette structure accueillera les milliers de plants de concombres anglais et libanais qui seront produits à l’année à Saint-Félicien.

Selon le promoteur Éric Dubé, l’échéancier des Serres Toundra suit son cours comme prévu. D’ici six semaines, les infrastructures pour contenir les concombres devraient être terminées. L’objectif de récolter les premiers légumes vers la fin octobre est toujours réalisable, estime-t-il.

Foire à l’emploi ce vendredi

Pour l’équipe des Serres Toundra, il est maintenant temps de trouver de la main-d’œuvre en organisant une foire à l’emploi le 6 mai. L’objectif: trouver 150 personnes motivées pour occuper des postes de cueilleurs et d’emballeurs.

Les personnes n’ont pas besoin d’avoir de formation quelconque, puisque l’équipe des Serres s’occupera d’éduquer ses futurs employés.

« Les Hollandais ont une façon de faire particulière et novatrice. Nous ne sommes donc pas à la recherche de gens ayant des cours ou de la formation, puisque les technologies que nous allons utiliser sont plus avancées qu’ailleurs », estime Éric Dubé.

L’équipe organisera des « speed entrevues » ce vendredi pour voir tout le monde, tout en ajoutant un côté humain, selon les dires de la directrice des ressources humaines des Serres Toundra, Geneviève Bilodeau. Elle espère trouver des gens constants, ayant une bonne condition physique et une capacité d’adaptation.

]]>

Partager cet article