La frénésie se fait toujours sentir à Roberval

Louis Potvin
La frénésie se fait toujours sentir à Roberval

« Je sens encore la fierté des Robervalois d’avoir obtenu Hockeyville. C’est un moment inoubliable qui a marqué toute notre communauté et je souhaite de tout cœur que Saint-Félicien l’emporte! »

Roger Morin a encore des souvenirs indélébiles de cette semaine un peu folle qui a culminé le 23 septembre 2008 avec un match du Canadien de Montréal contre les Sabres de Buffalo. C’est lui qui avait inscrit la municipalité par l’entremise du Village sur glace. Le rassemblement de maisonnettes de l’anneau de glace avait séduit les organisateurs du concours.

En le remportant, Roberval ne pensait pas que l’événement générerait autant de retombées.

« C’était incroyable de voir les gens qui sont venus à Roberval pour ça! On a eu la Coupe Stanley et j’ai eu la chance de transporter Guy Lafleur, Réjean Houle et Donald Audette en voiture. Les anciens joueurs ont été tellement généreux. »

7 000 personnes

Le jour du match, le Centre sportif était bondé de monde. La plupart des spectateurs étaient de jeunes hockeyeurs à qui on avait réservé des places.

À l’extérieur, un écran géant avait été installé pour diffuser le match. Un rassemblement de quelque 7 000 personnes a été enregistré. Il y avait tellement de monde qu’il y avait des gens sur le toit des maisons environnantes.

Les joueurs de l’époque, sous la gouverne de Guy Carboneau, ont été généreux et ont signé de nombreux autographes. Parmi eux, David Desharnais, Maxime Lapierre, Thomas Plekanec et Marc Denis.

Des animateurs tels que Dave Morissette, Pierre Houde et Ron Fournier s’étaient déplacés. Même le commissaire de la LNH Gary Bettman était à Roberval. Le coloré Don Cherry s’était adressé à la foule au début du match.

2,1 millions de votes

Roger Morin incite donc toute la population de la région à prendre le temps de voter pour que Saint-Félicien puisse l’emporter.

À l’époque, Roberval avait développé une stratégie pour faire le plein de votes en mettant à la disposition de la population des ordinateurs. Le vote durait une semaine et Roberval l’avait remporté avec 2,1 millions de votes.

« Depuis Hockeyville, je sens que les liens dans la communauté sont plus forts. On est sorti grandi de cette expérience et collectivement on a un sentiment d’attachement profond. Ça bouleverse une vie. C’était énorme, presque incroyable. Je souhaite ça de tout cœur à Saint-Félicien! »

Aussi, les retombées médiatiques ont été immenses pour Roberval. « Tout le Québec et le Canada ont entendu parler de nous. Ç’a donné une notoriété incroyable pour le Village sur glace. Ç’a attiré des visiteurs à venir le voir.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires