La Fromagerie Perron de Saint-Prime réalise ses rêves

Photo de helene_gagnon
Par helene_gagnon

<![CDATA[

La Fromagerie Perron de Saint-Prime vient d’annoncer des modifications importantes à son usine. Grâce à plusieurs partenaires financiers, le projet évalué à 1,5 M$ sera complété à 90 % dans la prochaine année.

« Nous sommes en train de créer l’usine de nos rêves. Nos équipements seront changés afin d’améliorer le travail en série. Nous voulons que toutes les actions comptent. Nous allons nous procurer un « cailleur », un convoyeur et ferons des améliorations afin d’avoir un milieu plus aseptisé. On veut être à la fine pointe de la technologie », mentionne le directeur général de la Fromagerie Perron, Denis Brassard.

Ces modifications auront comme avantage de consolider plusieurs emplois et de rendre le travail plus valorisant, car il se fera avec l’aide d’appareils technologiques.

« Les travaux sont déjà commencés. La majorité du projet sera réalisé durant les mois de janvier et février. Nous espérons avoir terminé 90 % des travaux d’ici la fin de l’année 2012. Par la suite, il ne nous restera qu’à mettre en place la technologie de pointe. La production de fromage ne sera pas arrêtée durant les travaux », souligne M. Brassard.

Il sera possible pour la Fromagerie Perron d’augmenter sa production annuelle avec la même quantité de lait, soit 18 millions de litres.

Une entreprise importante

En 121 ans d’existence, la Fromagerie Perron a eu maintes reconnaissances : « Il s’agit du plus grand employeur de Saint-Prime. C’est une entreprise vivante et en constant développement malgré son âge. Les nombreuses distinctions qu’elle a reçues au fil des ans font sa renommée. C’est une fierté pour notre municipalité », affirme le maire de Saint-Prime, Bernard Généreux. Ce projet d’actualisation est rendu possible grâce à la confiance de plusieurs partenaires. Présent lors de la conférence, le ministre des Transports, de l’Infrastructure et de Collectivités et ministre de l’Agence de développement économique Canada pour les régions du Québec, Denis Lebel, était présent afin de faire l’annonce d’une contribution remboursable de 752 400 $ : « L’agroalimentaire a une place bien importante dans notre région. On doit manger tous les jours, et c’est grâce à des entreprises comme la Fromagerie Perron qui font des produits de qualité et reconnus que nous pouvons le faire », souligne M. Lebel. Les travaux qui ont été entamés ne sont qu’une partie des réalisations que souhaitent accomplir les dirigeants de l’entreprise : « D’ici trois ans, 50 % de notre rêve sera accompli. Comme plusieurs personnes qui entreprennent des travaux, nous sommes limités par notre capacité à payer. Nous avons fait des choix précis afin d’être plus productifs et rentables », conclut le directeur général.

]]>

Partager cet article