La population en hausse à Saint-Prime

Photo de Louis Potvin
Par Louis Potvin
La population en hausse à Saint-Prime

Saint-Prime renoue avec la croissance démographique après avoir connue des baisses successives depuis 2016. La municipalité a enregistré 82 résidents de plus en 2020 pour atteindre 2 768 âmes.

C’est justement dans l’optique de ne plus perdre de citoyens que la municipalité veut intéresser un promoteur privé à construire une résidence pour personnes âgées autonomes.

« Nous sommes en discussions avec des promoteurs. Il y a beaucoup de demandes pour ce type de logement. Les gens veulent rester à Saint-Prime et de ne pas être obligés de déménager à Saint-Félicien ou Roberval », exprime le maire Lucien Boivin.

L’édifice serait construit sur la rue des Cornouillers.

En parallèle, la municipalité souhaite attirer davantage de jeunes familles pour s’établir. Les élus poursuivent leurs efforts pour rendre la localité plus attrayante et développer des terrains pour faciliter la construction.

« Il y a eu beaucoup de nouvelles constructions au cours des dernières années. D’ailleurs, tous les terrains dans le secteur du golf ont été vendus. Il faut poursuivre le développement. Nous allons nous pencher sur le sujet lors de notre Lac-à-l’épaule. »

Téléphonie cellulaire

Le maire Boivin travaille actuellement avec les entreprises de télécommunications afin de régler les coupures de signal cellulaire dans la localité.

« À certains endroits, on perd la communication. La solution est de mettre une antenne dans le clocher de l’église. Nous sommes en pourparlers. »

Usine de déphosphatation

La municipalité va de l’avant avec la mise en place d’une usine de déphosphatation au coût de 3 M$. Comme il s’agit d’une exigence du gouvernement, la ville reçoit une subvention couvrant 90% du montant.

Par ailleurs, une somme de 125 000 $ provenant d’un programme de compensation d’Hydro-Québec sera injectée pour réaliser un aménagement à l’entrée sud de la localité.

Vitalité économique

Le maire Boivin estime que sa localité affiche une belle vitalité économique avec le Complexe BC qui compte 10 entreprises et quelque 75 employés.

Il estime que le projet de production de cannabis médicinal va se concrétiser et travaille pour attirer une nouvelle entreprise dans sa localité.

Finalement, les démarches pour embaucher un nouveau directeur général sont en cours.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des