La Ville de Roberval mal à l'aise avec la cession de terres à Mashteuiatsh

Photo de helene_gagnon
Par helene_gagnon
La Ville de Roberval mal à l'aise avec la cession de terres à Mashteuiatsh
(Photo : Archives)

<![CDATA[

La Ville de Roberval a donné par écrit sa réponse au sujet de la cession de terres de Roberval dans le territoire de la communauté de Mashteuiatsh.

« Le conseil de Roberval est mal à l’aise dans ces démarches visant à récupérer des lots de terrains dans nos limites territoriales actuelles », souligne le maire.

Le magistrat a fait mention que Roberval et Mashteuiatsh ont toujours été des partenaires lors d’événements et de projets.

« Nous sommes conscients que la décision finale appartient au Gouvernement du Québec et celle-ci doit se faire dans un climat d’entente et non d’affrontement. Il faut éviter tout déchirement et isolement de nos populations respectives. Cette possibilité de cession de terrain risque d’avoir des conséquences négatives pour nos populations, si celle-ci n’est pas bien planifiée, gérée et expliquée », explique le maire.

Guy Larouche mentionne que si le gouvernement va d’avant avec la demande de Mashteuiatsh, qu’il devra également voir à ce que la Ville de Roberval ait des compensations financières ou participations financières du gouvernement à la réalisation de certains projets jugés prioritaires par les élus et qui bénéficieraient à la population du territoire de Roberval et Mashteuiatsh.

]]>

Partager cet article