Le CIUSSS fait le point sur l’incendie

Photo de helene_gagnon
Par helene_gagnon
Le CIUSSS fait le point sur l’incendie

<![CDATA[

ROBERVAL. Vers 6 h 30, un incendie s’est déclaré au 6e étage du Centre hospitalier de Roberval. Les dommages ont été principalement causés par le feu et l’eau, et ce, également aux étages inférieurs de l’Aile A.

Pour le moment, la cause de l’incendie demeure toujours inconnue. Le secteur confiné pour permettre le bon déroulement de l’enquête. Plusieurs départements tels le bloc opératoire, la chirurgie, la médecine, les soins intensifs, le centre de prélèvements, le laboratoire et les cliniques externes ont été touchés.

« Il nous est impossible de dire quels secteurs ont été les plus durement touchés. Une partie du bloc opératoire était en rénovation, mais nous ne pouvons confirmer si c’est cette section qui a été touchée par les flammes. Il est également trop tôt pour chiffrer les dommages, mais il s’agit de dégâts majeurs qui nécessitent une réorganisation de nos services pour une durée indéterminée », mentionne Joëlle Savard responsable des communications pour le CUISSS.

Actuellement, les responsables du CIUSSS veulent limiter les impacts auprès des usagers. Ainsi, tous les patients qui avaient des rendez-vous ainsi que les femmes enceintes ont été contactés personnellement.

« Nous sommes en communications avec les autres centres hospitaliers de la région afin de voir les possibilités qui pourrait nous permettre assurer le maintien de notre corridor de services. Nous devons coordonner le tout », explique Mme Savard.

Entre 30 et 40 usagers ont été déplacé vers le CHSLD, parmi ceux-ci une quinzaine d’usagers ont obtenu leur congé de l’hôpital. Pour le moment, le CIUSSS demande aux proches des usagers hospitalisés de ne pas se rendre sur les lieux afin de faciliter le déroulement des opérations. Le personnel a fait le tour des usagers et ceux-ci vont bien et son calme malgré les chambardements que cette situation a entrainés.

Actuellement, les gens peuvent toujours se présenter à l’urgence. Si leur état nécessite une hospitalisation, ils seront transférés vers les autres hôpitaux de la région.

Le personnel s’engage à aider

Dans ces circonstances, la CSN souhaite apporter sa contribution pour mettre en place des mesures temporaires qui assureront un maintien des services à la population.

« Pour la CSN, il est important de mettre l’épaule à la roue pour minimiser l’impact de l’incendie sur les services à la population. En cette période d’austérité, nous voulons aussi nous assurer que la population de Roberval puisse retrouver l’ensemble des services qu’elle est en droit de recevoir dans les prochaines semaines », explique Gaston Langevin, vice-président régional de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN).

]]>

Partager cet article