Le CJE déterminé à maintenir ses services

Photo de sergetremblay
Par sergetremblay
Le CJE déterminé à maintenir ses services
<![CDATA[

Jean-François Bélanger]]>

<![CDATA[

COUPURES . Avec les multiples coupures budgétaires qui sont effectuées par le gouvernement du Québec, les Carrefour jeunesse-emploi (CJE) seront forcés de revoir leur mission. Au CJE comté Roberval, en entend se battre pour maintenir les services actuellement en place.

« On a reçu une lettre qui confirme que l’entente de service que l’on devra signer nous exigera d’offrir en priorité nos services aux 18-35 ans qui perçoivent des prestations d’aide sociale ou d’assurance chômage. Nous, ce que l’on sait, c’est que 80 % de notre clientèle sont ce que l’on appelle des sans chèque, soit des jeunes qui ne reçoivent pas de chômage ou d’aide sociale », explique d’entrée de jeu le président du conseil d’administration du CJE comté Roberval, Jean-François Bélanger.

Celui-ci affirme que le CJE est déterminé à poursuivre son implication auprès des sans chèque, mais également auprès des 16-17 ans, qui eux, se retrouvent exclus de la nouvelle mouture proposée par le gouvernement. « On ne lâchera pas la serviette. De plus en plus on se fait tasser dans le coin, mais on ne veut pas abandonner nos jeunes. S’il faut que l’on trouve de l’argent ailleurs, c’est ce qu’on va essayer de faire », plaide-t-il.

Jean-François Bélanger ajoute que le nombre de dossiers ouverts au CJE n’a pas cessé de croître au cours des dernières années, signe que les besoins sont là. « On crée de la richesse avec ces jeunes-là. A-t-on les moyens de couper ça », lance d’ailleurs la coordonnatrice du CJE comté Roberval, Isabelle Coulombe.

Emplois

Actuellement, le CJE comté Roberval compte 22 employés. Sept d’entre eux sont directement impactés par la restructuration. Les 15 autres emplois sont financés via différentes sources.

Pour le moment, on ne sait pas trop vers quel futur le CJE s’en va. Jean-François Bélanger et Isabelle Coulombe soutiennent ne pas avoir beaucoup d’informations. Selon toute vraisemblance, 2015 sera une année de transition. La question est de voir où mènera cette transition.

]]>

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires