Le club Gami laisse sa marque à Jonquière

Denis Hudon
Le club Gami laisse sa marque à Jonquière

Avec une toute petite délégation de quatre nageurs, le club de natation Gami de Roberval a laissé sa marque au récent Défi provincial qui se tenait à la piscine du Cégep de Jonquière. 

Cette compétition regroupait plus de 100 nageurs élites de la province âgés de 11 ans et plus.

Mavrick Sasseville a été la locomotive du Gami, récoltant pas moins de cinq médailles d’or; au 50m, 100m et 200m libre ainsi qu’au 100m et 200m brasse.

Sandrine Hudon a pour sa part grimpé à deux reprises sur la plus haute marche du podium; au 50m et 200m libre. Elle a aussi remporté l’argent au 50m dos et obtenu une quatrième place au 50m brasse et une sixième position au 100m libre.

Pour sa part, Émilie Lapierre a mis la main sur deux médailles d’or; au 100m libre et au 100m papillon. Elle a récolté aussi l’argent au 200m quatre nages.

Amélia Bolduc a obtenu de son côté deux sixièmes places au 400m et au 800m libre.

Présidente du club Gami, Nancy Lambert fait remarquer que ces quatre jeunes ont vécu une expérience unique en nageant dans un bassin olympique (50 mètres), alors qu’ailleurs, en général, ce sont des piscines semi-olympiques (25 mètres). Cela implique de la part du nageur une approche différente et représente un nouveau défi.

Plus tôt, les 1er et 2 février lors de la 2e compétition régionale à La Baie, le club Gami avait délégué huit de ses nageurs qui ont récolté des médailles, dont plusieurs premières places. Six des huit représentants Gami ont cumulé 19 médailles. Zachary Launière  a même établi une nouvelle marque du club au 200m libre.

Espoirs félicinoises

Par ailleurs et du côté du Club de natation de Saint-Félicien (CNSF), une délégation participait en fin de semaine dernière au Championnat provincial d’hiver des 11 et 12 ans  à la piscine de l’Université Laval, à Québec.

Trois nageuses félicinoises ont les standards nécessaires pour participer à cette compétition de haut niveau où près de 300 nageurs de partout en province étaient présents. On les appelle les espoirs.

Du CNSF, on retrouvait Justine Bureau, 12 ans, Joly-Anne Brassard  et Élodie Delisle, toutes deux âgées de 11 ans.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des