Le lac est officiellement « calé » !

Photo de Yohann Harvey Simard
Par Yohann Harvey Simard
Le lac est officiellement « calé » !
Photo du lac Saint-Jean datant de mai 2020. (Photo : Courtoisie Panorama Aviation)

Le lac Saint-Jean s’est officiellement libéré de ses glaces aujourd’hui, le vendredi 16 avril. Il s’agit presque d’un record, puisque c’est en 1945 que cela s’est produit de façon encore plus précoce, soit le 14 avril.

C’est le juge officiel Éric Tanguay qui a confirmé la chose après avoir survolé le Piékouagami en hélicoptère, un peu plus tôt aujourd’hui.

Crue printanière hâtive

Les différents affluents du lac Saint-Jean s’étant eux aussi libérés de leurs glaces plus tôt que d’habitude, le lac n’a pas tardé à en faire de même.

En effet, le phénomène était à prévoir puisque que la crue printanière a connu un départ hâtif cette année au Saguenay-Lac-Saint-Jean, soit le 25 mars. Les températures particulièrement clémentes des dernières semaines ont assurément joué un rôle dans l’accélération du processus.

D’ailleurs, selon les prévisions, la pointe de crue aura lieu le 18 avril, c’est-à-dire environ quatre semaines plus tôt que la moyenne.

Quant au volume de crue, bien qu’il tende à se situer légèrement sous la normale, les scénarios actuels sont favorables pour profiter normalement du lac Saint-Jean cet été.

De plus, en date du 15 avril, le niveau du lac Saint-Jean avait déjà atteint 8,9 pieds. Son niveau est toujours en hausse à un rythme significatif évalué entre 15 et 20 cm par jour pour la prochaine semaine. Par la suite, le lac poursuivra sa montée plus graduellement.

Partager cet article