Les agents de Contrôle routier détectent 21 véhicules non conformes

Les agents de Contrôle routier détectent 21 véhicules non conformes

<![CDATA[

Les agents de Contrôle routier Québec, division Lac-Saint-Jean, ont réalisé mardi en collaboration avec la Sûreté du Québec, un barrage routier afin d’intercepter des véhicules qui avaient subi des modifications ou qui présentaient un état mécanique douteux. Lors de cette opération, 29 véhicules ont été vérifiés.

De ce nombre, 21 véhicules étaient non conformes aux normes de sécurité. Dix-sept véhicules ont hérité des certificats de vérifications mécaniques mineures, soit pour un pare-brise brisé, un silencieux perforé, un pare-chocs mal fixé ou des phares non conformes. Les agents ont émis trois infractions pour des véhicules trop élevés, deux infractions pour le transport de matière dangereuse non conforme et une infraction pour avoir circulé avec un véhicule remisé.

Un seul propriétaire de véhicule s’est vu remettre un certificat pour une défectuosité majeure pour des feux de freinage non conformes. «Le propriétaire a été dans l’obligation d’attendre sur place pour effectuer la réparation majeure avant de lui permettre de reprendre la route», souligne Nancy Doucet, agente aux relations publiques et contrôleuse routière à Contrôle routier Québec.

Tous les propriétaires de véhicules qui ont reçu des constats doivent faire effectuer les réparations nécessaires dans un délai de 48 heures, et passer chez un mandataire de la Société de l’Assurance Automobile du Québec (SAAQ) afin de prouver que les réparations ont été effectuées.

D’autre part, lors de cette opération, les agents de la Sûreté du Québec ont émis quatre constats d’infraction pour l’utilisation d’un système d’échappement non conformes.—

]]>

Partager cet article