Les coûts de déneigement respectent les prévisions budgétaires à Saint-Félicien

Les coûts de déneigement respectent les prévisions budgétaires à Saint-Félicien

Même s’il est tombé beaucoup de neige, le budget de la ville n’est pas défoncé. (Photo Trium Médias – Louis Potvin)

Le déneigement par les employés municipaux de la Ville de Saint-Félicien aura coûté en date de la semaine dernière tout près de 206 000 $, soit environ 24 000 $ de plus que l’an passé à pareille date. À cela, il faut ajouter les travaux de déneigement effectués par des entreprises sous contrats avec la Ville au coût de 725 000 $.

Considérant l’abondance de la neige cet hiver, le maire Luc Gibbons est plutôt satisfait des coûts.

Celui-ci a profité de la dernière séance ordinaire de son conseil pour faire état de la situation, voulant ainsi rassurer les citoyens, dont plusieurs lui posaient la question sur la rue ces dernières semaines.

Toujours à pareille date, c’est l’hiver 2016-2017 qui a été le plus dur avec une facture de 229 000 $ suivi de l’hiver 2015-2016 avec des coûts de 220 000 $.

D’autres coûts devraient s’ajouter d’ici à la fin de l’hiver, le mois de mars étant en cours.

« Nous sommes actuellement à 80 % de notre budget de déneigement, il nous reste encore un peu de jeu pour de prochaines tempêtes qui pourraient survenir », a précisé le maire Gibbons.

Piste cyclable Saint-Félicien-La Doré

Les premiers cyclistes pourraient rouler sur la nouvelle piste cyclable qui sera aménagée entre Saint-Félicien et La Doré, dès 2019, mais vraisemblablement vers la toute fin de la saison, l’automne prochain.

C’est ce qu’a indiqué le maire de Saint-Félicien à la dernière séance publique du conseil municipal. Les élus ont déposé un projet de règlement décrétant des dépenses de 1,7 M$ et un emprunt de 575 000 $ pour l’aménagement de cette piste cyclable qui s’étendra sur une longueur de 13 kilomètres.

Les coûts seront partagés au tiers par les deux municipalités, via les programmes de la MRC Domaine-du-Roy, le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada. Les municipalités concernées et le fédéral paieront comptant tandis que le provincial couvrira sa part sur 20 ans, d’où le règlement d’emprunt. Il s’agit d’une piste cyclable qui sera aménagée hors du réseau routier.

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des