Les élus de Saint-Félicien optent pour une diminution du taux de taxe

Photo de sergetremblay
Par sergetremblay
Les élus de Saint-Félicien optent pour une diminution du taux de taxe

<![CDATA[

Les contribuables de Saint-Félicien devront encaisser une légère hausse de leur compte de taxe en 2014. Le conseil municipal a choisi de diminuer le taux de la taxe foncière de 11 sous du 100 $ d’évaluation afin de limiter les impacts de la hausse de plus de 13 % de la valeur moyenne des résidences.

 

Par Serge Tremblay

 

Le taux de la taxe foncière passera donc de 1,30 à 1,19 du 100 $ d’évaluation en 2014. Les tarifications en lien avec la collecte des déchets, le service d’aqueduc, les égouts et le déneigement dans certains secteurs demeurent pour leurs parts inchangées. Le tarif pour la vidange des fosses septiques, pour ceux qui possèdent une telle installation, demeure également le même.

Ainsi, pour une résidence moyenne dont l’évaluation est de 146 656 $, le propriétaire devra payer 1 745 $ pour la taxe foncière, 170 $ pour l’aqueduc, 145 $ pour les égouts et 200 $ pour les déchets. Il en résulte une facture totale de 2 260 $, soit 20 $ de plus qu’en 2013.

Quant aux autres immeubles, le taux de la taxe demeure à 2,40 du 100 $ pour les édifices commerciaux, il passe de 2,50 à 2,65 du 100 $ pour les bâtisses industrielles et il est abaissé à 1,19 du 100 pour les édifices à 6 logements et plus, les terrains vagues desservis ainsi que pour le secteur agricole.

Prévisions budgétaires

Pour 2014, la Ville de Saint-Félicien anticipe de générer des revenus de 16 719 562 $ pour des dépenses de 16 051 341 $. Le conseil municipal a adopté un budget qui prévoit une diminution des dépenses dans la vaste majorité des postes de dépenses, hormis pour les loisirs et la culture, les corporations de loisirs et le service de la dette, où des hausses d’investissements sont prévues.

Par ailleurs, le programme triennal d’immobilisations adopté lundi dernier par les élus de Saint-Félicien prévoit des investissements majeurs au cours des trois prochaines années. Le projet de parc agrothermique, la réfection du quai et de la marina ainsi que le prolongement du réseau d’aqueduc dans le secteur de villégiature, entre autres, viendront gonfler substantiellement l’endettement de la ville.

Le maire Gilles Potvin a toutefois rappelé que Saint-Félicien possède la marge de manœuvre pour aller de l’avant avec ces projets. « On change nos ratios de performance, mais la gestion prudente des dernières années nous permet de foncer. Un effort a été fait pour conserver des taux de taxation acceptables », a-t-il indiqué. —S.T.

]]>

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires