Les fonds d’aide ont la cote

Louis Potvin, journaliste de l'Initiative locale de journalisme
Les fonds d’aide ont la cote

Les fonds d’urgence des organismes économiques de la MRC du Domaine-du-Roy  ont été passablement sollicités par les entreprises.

À la SADC Lac-Saint-Jean Ouest, c’est une somme de plus de 1 M$ qui a été injectée dans 41 entreprises. Le programme adapté mis en place le gouvernement fédéral a été très populaire.

« On a été un peu surpris qu’il y ait autant de demandes. Nous avions un montant initial de 940 000 $ et on a réussi à obtenir plus 1 050 000$ pour répondre à la demande. En moyenne, le montant accordé est de l’ordre de 25 000 $. C’est de l’aide d’urgence afin d’aider les entreprises pour leur fonds de roulement », indique le directeur général, Serge Desgagné.

Une partie du prêt se transforme en subvention et les entreprises ont jusqu’à la fin 2022 pour rembourser sans payer d’intérêt.

Cellule de crise

Selon le CLD du Domaine-du-Roy, 50% des 1 180 entreprises présentes sur le territoire ont fait appel aux services de la cellule de crise implantée sur le territoire.

« Pour la plupart, nous leur avons donné des conseils et informés des différents programmes et ceux qui étaient les plus avantageux pour eux, dont le prêt de 40 000 $ du gouvernement fédéral, dont 10 000$ n’est pas remboursable, ainsi que les subventions salariales », explique la directrice générale, Annie Fortin.

Les besoins étaient différents selon la nature de l’entreprise. Les industries et entreprises manufacturières ont effectivement investi dans la modernisation tandis que les entreprises en tourisme ont reçu de l’aide pour payer les frais d’équipements de protection contre la COVID.

Pour les commerces, c’est pour le virage numérique que les efforts ont été fournis.

Fonds d’urgence

Pour ce qui est du fonds d’urgence, une vingtaine d’entreprises s’en sont prévalues. Sur l’enveloppe de 911 000 $, 385 000 $ ont été utilisés.

« Ça nous donne une marge de manœuvre pour cet automne, car on ne sait pas ce que la 2e vague aura comme répercussion. Aussi, il est un peu tôt pour faire un bilan des répercussions de la pandémie pour certaines entreprises. On aura un meilleur portrait à ce moment. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des