Les services des organismes communautaires toujours accessibles

Photo de Louis Potvin
Par Louis Potvin
Les services des organismes communautaires toujours accessibles

Les différents organismes sur le territoire de la MRC du Domaine-du-Roy s’organisent pour maintenir et accentuer les services offerts à la population et aux ainés.

Le Centre d’action bénévole du Domaine du Roy propose des services téléphoniques pour briser l’isolement et réduire l’anxiété. Déjà une trentaine de personnes y ont adhéré. On invite les gens intéressés à l’obtenir de contacter Louise Simard au 418-679-1712 poste 2813 ou maintienadomicile@actionbenevole.ca

De plus, l’organisation recueille les noms des personnes qui seraient en mesure d’offrir du temps pour assurer du bénévolat auprès de différents organismes du territoire. Là encore, il faut contacter Louise Simard.

Le service de popote roulante de la Fondation Chanoine Lavoie est toujours en fonction et est en mesure d’accueillir de nouveaux clients.

Depuis une semaine, 5 personnes se sont ajoutées pour recevoir un repas chaud à la mission pour 7$.

Il est maintenant possible d’avoir deux repas par jour et le vendredi, on livre 3 repas pour les besoins du week-end. Pour plus d’information 418 679-5444.

Par ailleurs, les mouvements de solidarité se multiplient. Deux étudiantes proposent un service de commission et de livraison à Saint-Félicien. Vous pouvez les joindre par l’entremise de Facebook à https://www.facebook.com/commissionsf/?__tn__=HHH-R

Message aux ainés

L’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) lance un mot d’ordre aux aînés : « S’il vous plaît, restez chez vous le plus possible, ne vous exposez pas aux virus. »

Les regroupements de la région ont partagé un communiqué de l’AQDR nationale pour inciter leurs membres et non-membres à suivre les directives du gouvernement.
« Soyez conscients que la mesure n’a pas été mise en place de gaieté de coeur, elle est essentielle et doit être respectée. Je sais cependant que vous pouvez éprouver de l’angoisse face à cette situation et vous sentir très mal. L’émotion peut même aller jusqu’à vous faire mal dans le corps et dans l’âme. On peut aussi perdre ses repères. Mais respirez tranquillement, restez calme et suivez les consignes », affirme Judith Gagnon, présidente de l’AQDR.

L’AQDR demande à la population d’avoir du respect et de la compassion pour les personnes aînées qui se retrouvent dans des lieux publics.
« Vous ne savez pas si ces personnes sont seules sans réseau et sans famille, obligées de sortir pour faire leurs courses. Pourquoi ne pas leur parler doucement et leur demander s’ils n’ont pas besoin d’aide. »

L’ADR rappelle aux aînés qu’ils ont eux aussi une responsabilité, celle de suivre les consignes pour leur sécurité. Leurs gestes peuvent également être lourds de conséquences et avoir un impact sur toute la société.

Cette période de crise représente une opportunité de tisser nos liens intergénérationnels et s’assurer de respecter les aînés.
« Il faut toujours se demander si nous aurions le même comportement si c’était notre mère ou notre père. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires