L’événement « Un regard vers le Nord » revient pour une seconde année

Photo de helene_gagnon
Par helene_gagnon
L’événement « Un regard vers le Nord » revient pour une seconde année
<![CDATA[

Réal Daigneault et Lucien Boivin.

]]>

<![CDATA[

DÉVELOPPEMENT. Saint-Prime sera l’hôte de l’événement « Un regard sur le Nord » les 8 et 9 juin prochain. L’activité avait connu du succès en 2015. C’est avec une programmation renouvelée et planifiée par un comité régional que les invités pourront en apprendre plus sur les grandes entreprises qui visent une percée dans les territoires du Nord.

« Nous espérons qu’un minimum de 300 personnes participera à l’événement. Il nous parait important de tisser des liens avec les gens, les entreprises, afin de connaître leurs besoins éventuels en formation et avoir des mises à jour de leurs attentes afin de bien se préparer lorsque le temps sera venu de faire partie d’un nouveau grand chantier », souligne Lucien Boivin, maire de Saint-Prime.

Réal Daigneault, professeur en Sciences de la terre, directeur du Centre d’études sur les ressources minérales de l’UQAC et coordonnateur du Consortium de recherche en exploitation minérale, agira comme président d’honneur de cette deuxième édition.

Dans le cadre de l’événement « Un regard sur le Nord », le 4e Forum minier régional sera présenté sous le thème « Enjeux du développement minier au Saguenay-Lac-Saint-Jean ». Une première dans le secteur du Lac-Saint-Jean, car toutes les éditions antérieures se sont déroulées au Saguenay.

« Un forum ouvert à tous, accessible au grand public, aux gestionnaires du territoire, intervenants du secteur industriel, équipementiers, etc. qui permettra aux participants de découvrir comment ils peuvent se positionner dans le développement des ressources minérales et en regard de ce qui se passera avec le Plan Nord. Il est toujours intéressant de faire le maillage entre les intervenants du secteur minier », explique M. Daigneault.

@ST:Invité spécial

@R:Les organisateurs d’« Un regard sur le Nord » accueilleront Tunu Napartuk, le maire de Kuujjuaq.

Cet intervenant témoignera de la vie dans le Nord québécois. Kuujuaq est une communauté autochtone de 2 500 habitants. M. Napartuk pourra expliquer les réalités du quotidien, mais également de l’impact majeur des changements technologiques à travers les générations.

« M. Napartuk partagera sa vision du développement du secteur minier en cohabitation avec les projets d’entrepreneurs extérieurs et sa communauté dans le cadre d’un diner-conférence », souligne M. Boivin.

]]>

Partager cet article