Mairie de Roberval : Serge Bergeron et Guy Larouche dressent leur bilan

Photo de Julien B. Gauthier - Journaliste de l’Initiative de journalisme local
Par Julien B. Gauthier - Journaliste de l’Initiative de journalisme local
Mairie de Roberval : Serge Bergeron et Guy Larouche dressent leur bilan
Serge Bergeron et Guy Larouche

Les deux candidats à la mairie de Roberval, Serge Bergeron et Guy Larouche ont dressé tous les deux leur bilan de campagne plus tôt aujourd’hui.

D’abord, Serge Bergeron rappelle qu’il lancera une campagne de visibilité dans les grandes villes québécoises afin d’inviter les jeunes familles à s’établir à Roberval. Il prévoit aussi aider financièrement celles-ci, notamment pour l’achat d’une première maison, en collaboration avec les membres du conseil municipal.

Il souhaite aussi bonifier l’Agence de développement économique de Roberval en y ajoutant un volet promotion. Cette bonification permettra notamment de soutenir les entreprises robervaloises dans leurs projets de croissance.

« Ainsi, nous pourrons mettre en valeur Roberval et notre lac en misant sur le rayonnement de nos activités touristiques, culturelles, sportives et patrimoniales », lance-t-il

Enfin, Serge Bergeron entend renforcer le statut de Roberval de capitale de la nage en eau libre, notamment en relançant le dossier de construction d’une piscine semi-olympique.

« Nous devons nous assurer que nous ayons les infrastructures pour continuer à accueillir les meilleurs nageurs au monde. Je veux également mettre en lumière la riche histoire du plus vieux marathon de nage en eau libre au monde en mettant en place un temple de la renommée », conclut-il.

Guy Larouche

De son côté, Guy Larouche rappelle qu’il a rencontré un bon nombre de propriétaires d’entreprises et de leurs employés. Il promet de travailler avec eux pour faire de Roberval une ville plus accueillante.

Il souhaite aussi relancer le dossier de la piscine semi-olympique, combattre la baisse démographique, faciliter les projets d’entreprise, valoriser et protéger le bord de l’eau avec une « multitude de projets » et maintenir le taux de taxation à 0,75 $.

Ces propositions permettront selon lui d’emmener Roberval « à un autre niveau ».

« Aux jeunes qui se disent : Pourquoi aller voter? Et bien je réponds : parce que chaque vote compte et le vôtre sera la première étape pour redéfinir l’avenir que vous voulez pour Roberval », conclut-il.

Partager cet article