Marina de Roberval : Les fientes de canard dérangent

Louis Potvin
Marina de Roberval : Les fientes de canard dérangent
Chaque matin les quais de la marina se retrouvent avec de nombreux petits cadeaux. (Photo : Trium Médias – Louis Potvin )

Les fientes de canard causent des problèmes importants sur les quais de la marina de Roberval. Même si une réglementation interdisant de les nourrir est en vigueur, la problématique persiste.

« Il y a surement encore des gens qui les nourrissent, car nous avons près de 150 canards qui viennent dormir sous les quais et comme c’est tranquille la nuit ils montent sur les quais et chient partout », lance le directeur de la marina, Gérard Brassard.

Ce dernier ne croit plus que les gens qui fréquentent la marina les nourrissent. Le problème se situerait peut-être du côté des résidents vivant en bordure du lac Saint-Jean.

Comme le directeur n’a pas de preuves, il est difficile d’intervenir.

Nettoyage quotidien

Le problème est tel que chaque matin un employé doit passer plus d’une heure pour nettoyer les quais.

Lors de la visite de l’Étoile du lac, l’état des quais était saisissant. Difficile pour un plaisancier de marcher à travers les fientes.

« Nos membres se plaignent et c’est normal au prix qu’ils payent par année pour obtenir un emplacement. On fait le nettoyage tôt, mais comme il y en a qui couchent dans leur bateau et bien ce n’est pas évident de se déplacer pour se rendre aux toilettes à la marina durant la nuit. »

À la municipalité, depuis que la réglementation interdisant de nourrir les oiseaux aquatiques a été mise en vigueur en 2018, aucun constat d’infraction n’a été donné.

La direction de la marina invite donc les Robervalois à ne pas nourrir les canards ou les goélands pour éviter cette problématique.

En parallèle, elle cherche des solutions pour que les canards ne viennent plus dormir dans le secteur.

Certification

Gérard Brassard craint que cette situation puisse avoir des répercussions sur la certification de la marina qui dispose de cinq ancres et de cinq gouttes.

Il pense aussi que la concentration de la défécation dans le secteur pourrait avoir des répercussions sur la qualité de l’eau et la prolifération des algues bleu-vert. Une affirmation qui n’est pas appuyée par la documentation scientifique consultée.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Alek Shan charlish Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Alek Shan charlish
Invité
Alek Shan charlish

Laisser les tranquil ces pauvres bête il on leur place autant que l’humain ces toujours comme ça quand un animal ne fait plus votre affaire ou est nuisible pour vous ou viens sur votre terrain pensez s’y bien il était lol bien avant vous autre donc il ont leur place lol ces la nature ces tout vous avez juste a nettoyer c tout pi sa fait beau a voir laisser les animaux tranquille il ne dit rien contre vous les nuisible